L'époque des pyramides géantes

FR EN ES

Les pyramides géantes


Parmi toutes les pyramides d'Egypte, trois d'entre elles ressortent du lot par leurs tailles hors-normes. Il s'agit de la pyramide rouge, la pyramide de Khéops et la pyramide de Khéphren. Si on ajoute la pyramide inachevé de Baka et la pyramide plus modeste de Djedéfrê (une anomalie dans cette liste), on a une cohérence historique par le fait que tous ces pharaons se sont succédés, de Snéfrou qui fit construire la pyramide rouge à Baka, dernier pharaon a avoir tenté de faire une pyramide géante.

Cette longue phase de l'histoire des pyramides se place après les tentatives ratées de construire des pyramides à faces lisses, et avant la période de normalisation qui a suivi les géantes.


L'apogée de l'ancien empire

Nous sommes en Egypte antique, au début de la IVe dynastie. Le premier pharaon de cette nouvelle dynastie, Snéfrou hérita d'un empire stable aux frontières bien établis. Les conquêtes territoriales de la IIIe dynastie assuraient un approvisionnement récurrent en métaux et pierres, et la stabilité de l'empire permettait à la population de vivre dans un confort qui n'existait pas jusqu'à présent. La paix tout comme l'extension de la religion participait à l'amélioration de la vie quotidienne sur les bords du Nil.

Durant la IIIe dynastie les architectes royaux avaient établis un certain nombre de règles pour parvenir à faire des pyramides à faces lisses, après avoir conçu des pyramides à degrés. Les deux tentatives ratées, les pyramides de Meïdoum et la pyramide rhomboïdale, avait permis à Snéfrou de comprendre les erreurs pour ne pas les reproduire. Ainsi se lança t-il dans la construction d'une 3e pyramide, c'est celle que l'on nomme de nos jours la pyramide rouge.


Les pyramides géantes

La pyramide rouge

La pyramide rouge, de Snéfrou

La pyramide rouge, de Snéfrou

Troisième pyramide par sa taille, la pyramide rouge est surtout connue pour être la première pyramide à faces lisses de l'histoire des pyramides égyptiennes. C'est le pharaon Snéfrou qui la fit construire, après avoir tenté deux fois de parvenir à en construire une.

C'est un sacré monument, d'une hauteur initiale de 109m et demi pour une base carrée de 219m. Son inclinaison est faible, à un peu plus de 43°, ça lui donne un air plutôt aplati par rapport à celles de ses successeurs. Son entrée est à 28m de hauteur sur sa face Nord, elle mène à un long couloir descendant (61m de long) qui aboutit à une antichambre, puis, juste derrière, la chambre funéraire. Elles ont toutes les deux une voûte en encorbellement sur deux faces. Si le système de galeries internes est réduit à ce qu'il y a de plus simple, la décoration l'est également, puisqu'il n'y a absolument aucun décor à l'intérieur de la pyramide rouge. Les décors arriveront des décennies plus tard.

La pyramide rouge est, comme toujours, un élément d'un complexe funéraire plus important. Celui-ci se compose d'un simple temple haut accolé à la face Est et d'un mur d'enceinte qui protège le tout. Et c'est tout ! C'est l'un des complexes les plus simples ayant existé, puisqu'habituellement, et surtout ultérieurement, les complexes funéraires seront dotés de nombreux bâtiments annexes.

Sa couleur rouge est issue de la carrière d'où sont sortis les blocs, une carrière locale, pour éviter le transport. Mais c'est une appellation récente, puisqu'à sa construction elle était entièrement recouverte d'un parement de calcaire blanc, comme les autres.


La pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops

La pyramide de Khéops est sans nul doute la plus connue de toutes les pyramides d'Egypte. Le fait qu'elle soit la plus haute lui donne sa célébrité, mais il faut aussi prendre en compte son extraordinaire finition qui en fait un chef d'oeuvre de l'art architectural de l'époque.

Nous sommes à la IVe dynastie. Khéops est le fils de Snéfrou, il choisit le site de Gizeh pour y construire son tombeau, contrairement à ses ancêtres qui étaient plutôt à Saqqarah. Certes, Gizeh était déjà une nécropole connue, il y avait de nombreuses tombes qui y étaient, et certaines datent de la Iere dynastie, donc la nécropole était très ancienne, mais ce n'était pas encore une nécropole royale. Nous ignorons pourquoi Khéops fit ce choix, mais il était audacieux pour l'époque.

La pyramide de Khéops mesure 146m de haut pour une base de 230m de côté. Non seulement c'est un bâtiment gigantesque, mais c'est avant tout un complexe funéraire très complet, composé de la pyramide, un temple haut, des pyramides satellites, un long mur d'enceinte, et partant de ce mur, une chaussée menant à un temple bas, contre lequel se trouvait un quai. Car c'est là une originalité que l'on a du mal à imaginer de nos jours, mais un bras du Nil avançait jusqu'aux pieds du plateau, rendant possible l'arrivée à la sépulture par bateau. D'ailleurs, certaines de ces barques ont été retrouvées quasiment intactes dans des fosses près de la pyramide.

Il y a beaucoup à dire sur la pyramide de Khéops, mais le mieux est de voir le lien ci-dessous, qui décrit parfaitement ce monument.

En savoir plus sur la pyramide de Khéops.


La pyramide de Djedéfrê

La pyramide de Djedefrê

La pyramide de Djedefrê

Véritable anomalie dans les pyramides géantes, la pyramide de Djédéfrê n'a pas les dimensions voulues pour entrer dans cette catégorie, mais comme elle est temporellement incluse dans cette période, on l'admet généralement comme étant une pyramide géante.

D'une hauteur de 67m pour une base carrée de 106, elle a une taille quasiment identique à la fameuse pyramide à degrés de Djéser. Elle a été élevée à la nécropole d'Abou Rawash, un site sur lequel elle est la seule tombe royale. Visiblement à cette époque il était courant de choisir une sépulture dans un lieu différent de celui de son père.

De nos jours la pyramide de Djédéfrê est fortement dégradée. De loin on la distingue peu des collines environnantes et il faut s'approcher pour voir les lourds blocs de calcaire qui ont été utilisés pour sa base pour comprendre qu'on est là sur un projet de construction ambitieux. En fait, cette destruction n'est pas naturelle : La pyramide a servi de carrière de pierres.


La pyramide de Khéphren

La pyramide de Khéphren

La pyramide de Khéphren

Seconde pyramide d'Egypte par la taille, la pyramide du pharaon Khéphren se trouve à Gizeh, comme celle de son grand-père. Khéphren choisit de se faire enterrer à côté de son grand-père, allant jusqu'à orienter sa pyramide de la même façon. Nous sommes toujours pendant la IVe dynastie.

Là aussi, cette pyramide est décrite de façon précise dans une page dédiée, voyez sur le lien ci-dessous pour lire sa description.

En savoir plus sur la pyramide de Khéphren.


La pyramide de Baka

On sait bien peu de choses sur la pyramide inachevée de Baka. Elle se trouve à Zaouiet el-Aryan, un site au Nord d'Abousir, à 7Kms au Sud de Gizeh. Sur ce site, seule deux pyramides ont été construites, une durant la IIIe dynastie, l'autre à la fin de la IVe, c'est celle qui nous intéresse ici.

De cette pyramide, il n'en reste rien, tout simplement parce qu'elle n'a jamais été construite. Les travaux ont été commencés mais immédiatement arrêtés, ce qui nous permet de voir une grande excavation et les prémices de l'assemblage des premières rangées de blocs. L'excavation fait 110m sur 8,5m et elle est profonde de 21m. Le site montre que la pyramide aurait dû avoir une base de 210m de côté, ce qui aurait donné une taille proche de celle de Khéops. Petite curiosité, elle n'a pas de chambre funéraire enterrée au bout d'un long couloir, comme c'est toujours le cas, mais la chambre funéraire est au fond d'un puits de 25m, comme dans les mastabas. Elle contient un sarcophage ovale, ce qui est un cas unique dans l'histoire égyptienne.


La fin des pyramides géantes

Lorsque Mykérinos monte sur le trône d'Egypte, il se fait lui aussi construire une pyramide et choisit Gizeh comme nécropole. Toutefois la structure du sol et l'emplacement choisi ne lui permette pas de construire une pyramide aussi grande que celles de ces prédécesseurs, il décida donc d'en construire une plus modeste (66m de haut, quand même). Bien sûr, il y a probablement une autre raison que la raison géologique pour justifier d'un abaissement de la taille des monuments funéraires à partir de cette époque, et peut-être que le grand temps nécessaire à la construction d'un complexe funéraire devenait grand que le souverain risquait de décéder avant l'achèvement des travaux. C'est d'ailleurs ce qui lui est arrivé, puisque Mykérinos n'a jamais vu sa pyramide terminée, étant mort avant. Du reste, les travaux furent immédiatement stoppés.

Quelle qu'en soit la raison, on constate qu'à partir de Mykérinos les pyramides sont de taille plus restreinte, et dispose de nouvelles caractéristiques qui inaugure une nouvelle phase de l'histoire des pyramides : L'âge d'or des pyramides.



Voir aussi :

Toutes les différentes sortes de pyramides

Les biographies





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.