Biographie de Djéser

FR EN ES

Le pharaon Djéser


Djéser

Djéser

Le pharaon Djéser, aussi parfois appelé Djoser, est le premier pharaon de la IIIe dynastie. Il a régné approximativement entre -2691 et -2625. Ces dates ne sont peut-être pas tout à fait exacte car il est difficile d'en être sûr pour un règne dont on sait relativement peu de choses, et qui s'est, de plus, déroulé il y a si longtemps.

Pour le situer, il faut savoir que la IIIe dynastie, c'est au début de l'ancien empire (-3150 à -2181), une longue période de l'histoire antique égyptienne qui va grosso-modo de l'unification des peuples du Nil, à la dislocation de l'Empire et sa prise de contrôle par une quantité impressionnante de 15 pharaons en seulement 19 ans.


Filiation

Djéser est le fils du pharaon Khâsekhemoui et de Nimaâthâpy, sa soeur, comme ça se pratiquait à l'époque. Cette filiation semble de nos jours acceptée, ce qui n'était pas le cas durant le XIXe et XXe siècle. Il faut dire que les recherches avancent vite, dans ce domaine.

Il s'est marié avec sa soeur Hétephernebty et ensemble ils ont eu deux enfants, Initkaes et Niânkh-Hathor, aucun des deux ne lui succèdera.


Règne

Les principales informations sur le règne de Djéser concernent ses talents de bâtisseurs et ses expéditions. Mais son règne est avant tout caractérisé par une période de paix et d'essor économique, rendant possible une expansion territoriale.

L'un des premiers actes officiels de son règne fut le déplacement de la capitale qui passa d'Abydos à Memphis. Si les deux villes n'étaient pas si éloignées que ça l'une de l'autre (à peine une quinzaine de kilomètres), ce déplacement marquait surtout une volonté de renouveau.

En ce qui concerne les expéditions, c'est sous son règne que fut annexés le Sinaï, une région extérieure au territoire habituellement occupé, et donc considéré comme une annexion. L'intérêt de ces terres réside dans les mines de cuivre et les carrières de pierres que l'on y trouve.

En ce qui concerne l'architecture, c'est bien sûr l'archéologie qui en parle le mieux. Si la pièce maîtresse de son règne et son fantastique complexe funéraire, avec sa pyramide à degré, son art a été diffusé à plusieurs endroits dans le royaume à travers des bâtiments qui utilisaient pour la première fois le bloc de grande taille, en grande quantité.

On doit cette innovation à Imhotep, grand chancelier de la Basse-Égypte, prince royal, grand prêtre d'Héliopolis et médecin. Ce haut personnage a construit la fameuse pyramide et mis en place les mécanismes de construction des bâtiments de grande taille, ouvrant la voie aux successeurs de Djéser pour des constructions toujours plus audacieuses. Au-delà de l'exploit technique que représente la pyramide à degré, c'est surtout la multiplication des constructions qui marque le règne de Djéser en matière architecturale.

Le successeur de Djéser sur le trône fut Sekhemkhet.


Reforme religieuse

Nous avons assez peu d'information sur l'activité religieuse de Djéser, mais un faisceau d'indications laisse à penser qu'il y eu sous son règne une réforme religieuse d'importance avec mise en avant du Dieu Soleil. Le complexe funéraire qu'il s'est fait construire à Saqqarah possède des autels qui pourraient être des objets de culte au Soleil, prouvant, par leurs situations, l'importance de la pratique de ce culte pour le pharaon.


Bilan du règne

Il faut toujours avoir à l'esprit qu'on sait assez peu de choses du règne de Djéser, mais son bilan semble assez positif. Sous son règne la paix fut instaurée, il y eut une extension du territoire et la prise en charge des mines du Sinaï, il a établi les grandes lignes de la future architecture égyptienne et il a lancé une réforme religieuse qui s'étendra durant les siècles à venir.


Représentation

La statue la plus connue de Djéser est celle qui fut découverte dans le serdab de son complexe funéraire, en 1924. C'est Cécil Firth qui fit cette découverte.

Un serdab est une petite pièce du tombeau, adjacente à la salle des offrandes. Elle était aveugle, c'est à dire qu'elle n'avait pas d'ouverture, à l'exception notable d'un trou d'approximativement 10cm juste face aux yeux d'une statue représentant le pharaon, en taille réelle. Dans l'imaginaire de l'époque le pharaon avait la capacité de voir à travers les yeux de cette statue, il avait donc la possibilité de voir ceux qui venaient déposer des offrandes.

Cette tradition de créer des serdab dans les tombeaux royaux resta en vigueur pendant de longues années.

Cette statue est taillée d'un un seul bloc de calcaire. Elle présente Djéser dans une posture supérieure, avec un air strict. De la force s'en dégage. Il est habillé d'un manteau de cérémonie et porte le ménès, cette grande coiffe rayée des pharaons. Il est représenté une main sur la poitrine, serrant une croix de vie, l'autre main à plat, paume vers le genou. Le socle de la statue porte des inscriptions hiéroglyphiques : "Nysout-bity", qui se traduit par "roi de Haute et Basse Egypte", "Nebty", qui représente les deux terres, et "Nétjerkhet", soit "divin de corps".


La pyramide de Djéser

La pyramide de Djéser est la toute première pyramide de l'histoire de l'Egypte antique, et donc de toute l'humanité. C'est une pyramide à degré qui est au centre d'un complexe funéraire de grande importance. Il se trouve dans la nécropole de Saqqarah.

En savoir plus sur la pyramide de Djéser.



Voir aussi :

Toutes les Biographies

Construction des pyramides





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.