Visiter le plateau de Saqqarah

FR EN ES

Visiter la nécropole de Saqqarah


La nécropole de Saqqarah est le point de départ de l'architecture de l'Egypte antique, c'est la nécropole primordiale, celle qui contient les tombes des pharaons des toutes premières dynasties. Mais c'est aussi la nécropole des premières pyramides de l'histoire égyptienne, et même de l'humanité. C'est à Saqqarah que se trouve la toute première pyramide, la fameuse pyramide de Djéser.

Saqqarah se visite très facilement, elle n'est qu'à une quinzaine de kilomètres au Sud de la très connue nécropole de Gizeh. C'est un site très étendu (8Kms de long !), il faut forcément se déplacer en voiture, sur place. Pour visiter vous devrez payer un ticket d'entrée sur le site, puis, si vous le souhaitez, ajouter un ticket de visite des mastabas, au Sud du complexe. Nous recommandons la visite de Saqqarah, elle contient énormément de monuments funéraires de périodes très variées, allant des premières dynasties à la période ptolémaïque, la toute dernière avant la chute de l'empire égyptien.


Se rendre sur place / S'y déplacer

En taxi, c'est l'évidence : C'est quand même le moyen le plus facile. En bus, c'est vraiment compliqué et long, alors le taxi reste quasiment la seule solution. Sauf, bien sûr, à passer par un organisme de voyages. Il vaut largement mieux garder le taxi pour toute la journée, vous serez sûr de l'avoir pour rentrer au Caire, le soir, et vous pourrez négocier un prix acceptable. Généralement on compte 300 ou 400 livres égyptiennes pour la journée. A ce tarif, vous vous achetez la tranquillité. Et un gain de temps certain car le plateau de Saqqarah ne se visite pas à pieds, il est bien trop grand, il faut le visiter en taxi.


Tarifs

Le site archéologique de Saqqarah est accessible en payant un droit d'entrée. Tout comme pour le site de Gizeh il est possible de payer des suppléments pour visiter les mastabas, ceux au Sud de la pyramide de Djéser, et pour le Serapeum.

NOTES :

  • Les tarifs suivants datent de 2018
  • Ils sont exprimés en livres égyptiennes (LE)
  • Il existe un tarif étudiant

Prestations Tarifs
Entrée sur le site 80 LE (3,88 Euros)
Entrée dans les mastabas 40 LE (1,94 Euros)
Entrée au Serapeum 100 LE (4,84 Euros)

Horaires

Les horaires de visite des sites touristiques de Gizeh et de Saqqarah sont très simples : De 8h à 16h, tous les jours. Il y a deux exceptions à ces horaires :

  • Pendant le ramadan le site ferme à 15h
  • Pendant l'été, les sites ferment à 17h, sauf la nécropole de Gizeh qui, elle, ferme toujours à 16h, même l'été.

Ne demandez pas l'horaire de fermeture pendant le ramadan l'été... Nous n'en savons rien !


A voir à Saqqarah

Il y a beaucoup de sépultures à voir sur place, elles offrent des spectacles différents en fonction des époques auxquelles elles ont été construites. Mais ce qui ne doit pas être manqué, et vous ne pouvez pas ne pas le voir, c'est le fantastique complexe funéraire de Djéser.


Complexe funéraire de Djéser

C'est la grande pyramide à degrés que vous voyez, en entrant sur le site. Vosu la voyez même de loin, bien avant d'entrer dans la nécropole, tellement elle est haute. Elle mesure 66m de haut et a été construite par le pharaon Djéser au début de la IIIe dynastie, vers 2700 avant JC. C'est bien sûr le tombeau du pharaon, qui a été construit durant son règne.

Il faut savoir qu'une pyramide, ce n'est qu'un des éléments architecturaux d'un complexe funéraire. Celui de Djéser est en assez bon état, grâce à l'archéologue français Jean-Philippe Lauer qui passa sa vie à fouiller le site et fit faire des travaux de restauration. Lorsque vous arrivez sur le site vous constaterez qu'il y a une partie du rempart qui entourait le complexe, un fantastique mur à redans orné de plusieurs fausses portes. La seule vraie vous permettra de pénétrer dans un couloir aboutissant à la cour Sud du complexe qui abrite des chapelles, le temple funéraire et le Serdab. Le Serdab, c'est une petite pièce fermée contenant une statue du roi. Sur le mur face à la statue deux trous sont percés, permettant de voir les offrandes faites dans la pièce juste à côté. Selon les croyances de l'époque, l'âme du pharaon pouvait prendre possession de la statue et lui permettait de voir ce qui se passait à côté. En tant que visiteur vous pourrez vous mettre à la place du pharaon et observer à travers les trous comme devait le faire le pharaon.

Vous verrez aussi la pyramide de Djéser. Elle est impressionnante, haute et assez penchée. Elle est le résultat de deux mastabas superposés sur lesquels a été construite une première pyramide, surélevée par une seconde. Mais ces modifications successifs vous ne les verrez pas, la dernière surélévation recouvre le reste.

En savoir plus sur le complexe funéraire de Djéser.


La pyramide d'Ounas

Ounas est le dernier pharaon de la Ve dynastie. Sa pyramide est en triste état, elle est en grande partie effondrée, mais son entrée est toujours visible et permet d'entrer à l'intérieur. Elle propose une série de galeries menant à des salles souterraines. Le tout est richement décoré de textes funéraires, ce qui contraste des pyramides antérieures. Vous verrez aussi un ciel étoilé et un sarcophage de granit.

Cette pyramide est au Sud de celle de Djéser, qui sert de point de référence géographique.


La pyramide de Téti Ier

Successeur d'Ounas et premier pharaon de la VIe dynastie, Téti Ier se fit construire un complexe funéraire similaire à celui d'Ounas. Sur place, vous verrez que sa pyramide est en mauvais état, mais on peut quand même y pénétrer. Son intérieur ressemble à celle d'Ounas, avec des textes écrits sur les murs. Ils avaient une fonction spirituelle : Ils devaient aider l'âme du pharaon à monter au ciel.

La pyramide de Téti Ier est au Nord-Est de celle de Djéser.


Les mastabas de Kagemni et de Mérérouka

Il s'agit de deux mastabas, proche l'un de l'autre, ayant chacun une caractéristique. Celui de Mérérouka est le plus grand mastaba qui n'est jamais été retrouvé en Egypte antique ! Fort d'une trentaine de pièces, son intérêt réside dans les nombreux décors sur les murs, ils représentent des scènes de la vie quotidienne à l'époque de la vie de Mérérouka, vizir de Téti Ier et donc son contemporain. Il vécut au XXIVe siècle avant JC. Le mastaba de Kagemni, lui, est singulier par la qualité des décors que l'on trouve à l'intérieur. Les scènes de chasse, de vie quotidienne, dans le foyer ou à l'extérieur sont d'une beauté à couper le souffle. Tout est très bien conservé, y compris certaines couleurs qui permettent d'imaginer comment étaient peints la totalité des murs.

Vous pouvez entrer librement dans ces mastabas, et cette visite vous donne vraiment l'impression de marcher sur les traces des Egyptiens anciens, il y a une immersion forte.


Le Serapeum

Le Serapeum est un temple dédié au Dieu Apis, le Dieu représenté par une vache. Il est composé d'un long couloir ouvrant sur 24 niches taillées dans la roche, chaque niche contenant un énorme sarcophage de basalte noir richement décoré et contenant une momie de vache.

Pour le visiter vous pouvez entrer dans le couloir et avancer, vous verrez les sarcophages, en particulier l'un dans eux qui est resté dans le couloir, probablement suite au fait qu'il ne passait pas l'entrée de la niche.


Les autres mastabas

Saqqarah abrite bien d'autres mastabas qui, pour la plupart, ont de merveilleux décors, voire des statues encore en place. Vous pourrez utilement entrer dans les mastabas de Neferenptah, d'Iroukaptah, ainsi que les tombes de Maïa et d'Horemheb.


Le musée Imhotep

C'est un musée rêvé par Jean-Philippe Lauer, archéologue qui fouilla toute sa vie le site de Saqqarah, et qui fut réellement réalisé. (Hélas après sa mort) En hommage, une salle lui est dédiée. Il est ouvert tous les jours de 9h à 16h, entrée libre. Les explications sont données en anglais et en français.

Ce musée est composé de plusieurs salles. Celle de gauche est une reconstitution du bureau et de la bibliothèque de Jean-Philippe Lauer, alors que celle de droite est dédiée aux missions de Saqqarah. On y voit un sarcophage en bois marqué du nom d'Imhotep et tout un tas de statuettes. Un film diffusé sur des téléviseurs reconstitue la vie à l'époque de la pleine activité de la nécropole. La salle centrale montre la magnifique statue de bronze d'Imhotep, une frise de cobras et une partie de la faïence bleue que l'on a trouvé dans l'une des quatre chambres bleues, sous la pyramide de Djéser.

Au fond du musée se trouvent deux salles, une à droite et l'autre à gauche. La première est consacrée à l'évolution architecturale des monuments de Saqqarah tandis que l'autre montre les objets trouvés dans les différentes sépultures du plateau.

En savoir plus sur le musée Imhotep.



Voir aussi :

Informations générales sur les visites des pyramides

Visite de Saqqarah

Visite de Dahchour

Visite de Gizeh





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.