Le phénomène d'apothème

FR EN ES

Le phénomène d'apothème


Si l'on s'en tient à une stricte définition, un apothème désigne "la ligne de construction définissant la médiatrice du côté d'un polygone régulier ou la mesure de ce segment."

Dans le cas d'un triangle isocèle comme c'est le cas des côtés de la pyramide de Khéops, l'apothème est sa hauteur. Le phénomène d'apothème, lui, est le fait que les deux parties du triangle délimité par l'apothème ne soient pas dans le même plan mais présente une légère inclinaison au niveau de l'apothème. Ca signifie, dans le cas de la pyramide de Khéops, que ses 4 côtés ne sont pas plats mais légèrement incurvés vers l'intérieur le long d'une ligne qui suit l'apothème.

Ce phénomène est mis en évidence sur l'image ci-dessous, il s'agit d'une vue satellite de la pyramide de Khéops prise à un moment où le Soleil marque l'apothème de la face Ouest. Remarquez le trait qui sépare en deux la face Ouest, c'est juste une ombre.

Phénomène d'apothème

Phénomène d'apothème

En pratique c'est un état de fait tellement peu visible qu'il ne l'est qu'à 4 moments de l'année : Aux équinoxes, lorsque le Soleil levant, parfaitement aligné avec la face Est, provoque l'éclairage rasant de la face Sud, et aux deux solstices, quand le Soleil illumine les deux faces Est et Ouest, une demi-face éclairée et l'autre dans l'ombre. C'est à ces moments-là que l'on constate que la pyramide n'a pas 4 faces mais huit ! A noter que les deux autres pyramides du plateau de Gizeh, celles de Khéphren et de Mykérinos, n'ont pas cette incurvation des faces.


Ci-dessous, la photo extraite du livre d'André Pochan (L'énigme de la grande pyramide, Robert Laffont, 1971) qui fut prise d'un avion de la Royal Air Force et qui montre parfaitement ce phénomène.

Phénomène d'apothème

Phénomène d'apothème



Voir aussi :

Pyramide de Khéops

Les biographies





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.