Les six palais de l'Est de la cité interdite de Pékin

FR EN ES

Les six palais de l'Est


Les six pavillons de l'Est sont le pendant des six pavillons de l'Ouest, symétrie oblige. Ils étaient également consacrés à l'habitat des impératrices et des concubines. Les six cours sont soigneusement arrangées, disposées sur le côté Est des trois salles principales de la cour intérieure. Chaque palais possède deux cours, une cour réservée aux réceptions l'autre aux appartements privés, et est entouré de hauts murs. Chaque palais a de 22 pièces et de 2 puits.

Ces six pavillons sont :

Ces pavillons sont visitables, ils contiennent de nos jours des salles d'exposition pour quelques collections, en plus de contenir des meubles et autres objets d'époque. Le palais de la grande brillance est le pavillon où est né l'empereur KangXi, deuxième empereur de la dynastie Qing qui su se faire accepter de son peuple, bien que d'origine étrangère (Il était Mandchou, comme son père) et donc permit à sa dynastie de rester sur le trône près de trois siècles.

Le palais du conheur prolongé fut reconstruit relativement récemment, en 1931, pour servir de cellier. C'est le seul bâtiment moderne en béton armé de la Cité Interdite. Les amoureux de la calligraphie apprécieront les travaux exposés ici. Ce pavillon expose également de nombreuses pièces de céramique anciennes.

Le palais de la grâce éternelle était à la fois le harem de Dong Xiao'e et une concubine bien-aimée de l'empereur Shunzhi (le premier empereur de la dynastie Qing). Ce palais est maintenant une salle d'exposition pour un grand nombre de pièces en bronze.

Enfin le palais de l'harmonie éternelle expose des pièces de la vie des concubines impériales sous la dynastie Qing, alors que dans le Palais de la grande brillance et celui de la Pureté accumulée des objets émaillés et des produits de jade délicats sont visibles par les visiteurs.



Voir aussi :

Tous les pavillons

les six palais de l'Ouest





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.