Palais du bonheur prolongé, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Palais du bonheur prolongé


Palais du bonheur prolongé (Yanxi gong)

Le palais du Bonheur prolongé a été détruit par le feu pendant le règne Daoguang (1821 à 1850). En 1931, quelques années après que le Musée du Palais fut fondé, trois entrepôts à deux étages ont été construits pour stocker des artefacts. En 2005, le musée a installé le Centre de recherche pour la calligraphie traditionnelle et peintures dans le complexe Est, le Centre de recherche pour céramique dans l'entrepôt de l'ouest, et un laboratoire de céramique dans l'entrepôt central.

Il servait de la résidence aux époux et concubines sous les Ming et les Qing. Après sa destruction, il resta en ruine jusqu'en 1909, date où le gouvernement des Qing a lancé sa reconstruction dans un style occidental, avec un bassin central. Le palais est construit sur un socle en marbre blanc. A son achèvement, le bassin fut rempli par un canal entourant le pavillon de sorte que les visiteurs pouvaient voir les poissons nager à travers des parois de verre. Il est connu sous le nom populaire de "Palais de cristal". Cependant, peu de temps après le lancement du projet, la construction fut arrêté en raison d'un budget trop faible. A présent les sculptures en marbre permettent d'imaginer ce qu'aurait pu être ce système.

Ce palais fait partie des six palais de l'Est, dans les annexes orientales intérieure.



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.