Porte de la suprématie impériale, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Porte de la suprématie impériale


Porte de la suprématie impériale (Huangji men)

La porte de la suprématie impériale est la première porte interne au palais de Qianlong, c'est la porte d'entrée du complexe du palais de la longévité tranquille (Ningshou Gong). Ce complexe a été construit en 1771, la trente-sixième année du règne du règne Kangxi (1662-1722).

Sur le côté opposé de la porte de la suprématie impériale se trouve le décor des 9 dragons (Jiulong bi), un grand mur fait en céramique. Les arbres à feuilles persistantes et les cyprès sont plantés le long des côtés est et ouest de cette porte, dans une sorte de double square. Composé d'arc principal, d'arcs secondaires et d'arches latérales, cette porte a été construite comme une passerelle. Son grand élan, sa structure unique et son exquisité lui confèrent le titre de plus belle porte de la cité interdite.



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.