Pavillon du principe suprême, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Pavillon du principe suprême


Pavillon du principe suprême (Taiji dian)

Jusqu'à la fin de la Dynastie Ming (1368-1644) le pavillon du principe suprême fut la résidence des époux et concubines. Au début de la dynastie Qing (1644-1911), il fut rénové et réuni avec le palais de l'éternel printemps (Changchun gong) pour former un grand ensemble. C'est à ce moment que son nom actuel fut choisi car cet endroit était appelé Palais de la Jeune Nuit (Weiyanggong) sous les Ming. A la fin de la dynastie Qing l'impératrice douairière Cixi et Longyu résidaient ici. D'ailleurs plusieurs impératrices y vécurent dont Yu, l'épouse de Tongzhi.

Ce pavillon est visitable, il contient plusieurs éléments intéressants dont deux éléphants en porcelaine (Il s'agit de symboles de paix) supportant chacun un vase dans lequel on déposait des graines. Là aussi c'était un geste symbolique destiné à attirer les bons augures pour les futures récoltes. Ces deux éléphants entourent le trône impérial, qui est également l'une des pièces du mobilier intéressantes. On y voit aussi plusieurs salons et une chambre à coucher.

Ce palais fait partie des six palais de l'Ouest, dans la cour intérieure.

Pavillon du principe suprême

Pavillon du principe suprême

Pavillon du principe suprême

Pavillon du principe suprême



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.