Pavillon des sons agréables, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Pavillon des sons agréables


Le Pavillon des Sons Agréables (Changyinge)

Pavillon des sons agréables

Pavillon des sons agréables

A l'Est du pavillon de la Culture de l'Esprit se trouve le Pavillon des Sons Agréables (Changyinge). Lui aussi date de la période de l'empereur Qianlong, ce pavillon ayant été construit en même temps que ses voisins entre 1772 et 1777. Il s'agit d'un théâtre, dont l'une des particularité est d'avoir une scène à 3 niveaux. C'est donc un batiment assez haut, quoi qu'il ne soit pas si imposant que ça. C'est toutefois le plus grand de la Cité Interdite. Il a été restauré en 1802 puis en 1891, où il a obtenu son aspect actuel, sous le règne de Jiaqing. Les finitions de ce bâtiment sont assez réussis, les avants-toits particulièrement. Les trois niveaux étaient exploités par les comédiens grace à un ingénieux système de trappes qui leurs permettaient de passer d'un niveau à l'autre très rapidement. Il est posé sur un socle de 1.2 mètres de haut, tout en pierre, et mesure 20,71m de haut pour une superficie totale de 685.94 mètres carrés. La partie supérieure est appelé "scène de bonheur" (Fulou), celle du milieu "étape de la richesse" (Lulou) et celle du bas "scène de la longévité" (Shoulou).

Pavillon des sons agréables

Pavillon des sons agréables

La comédie est universellement appréciée dans le monde. L'empereur chinois en faisant un loisir quotidien. Il allait voir les pièces jouées pour lui en compagnie de l'impératrice et des concubines et se mettait dans le bâtiment en face, qui faisait office de loge : La pavillon de l'Opéra (Yueshilou). Les thèmes abordés dans les pièces de la Cité Interdite metttaient en jeu les dignités bouddhistes face aux immortels taoïstes, dans un affrontement permanent.

De nos jours ce pavillon contient les costumes de soie, les accessoires (coiffes, armes, étendards...) et les répertoires utilisés par la troupe impériale. Il y a aussi à la vue des visiteurs les dessins représentant les dix jours de festivités qui ont suivi le 60e anniversaire de Qianlong et de Cixi.



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.