Pavillon de la culture de l'esprit, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Pavillon de la culture de l'esprit


Pavillon de la Culture de l'Esprit (Yangxing dian)

Construit en 1772, la 37e année du règne de l'empereur Qianlong (1736-1795), le pavillon de la Culture Spirituelle est une imitation de la plus petite salle du pavillon des Esprits Réalisés (Yangxindian) avec une disposition spéciale. Avec trois arches de larges et quatre de profondeur, la salle est une structure avec un toit unique jaune. Elle a été décoré à l'origine avec des peintures et des décorations d style d'Hexi. Après sa restauration, durant la 17e année du règne de l'empereur Guangxu (1875-1908), les décorations et les peintures ont toutes été changées dans le style Su sauf celles de la Chambre de Inky Cloud (Moyunshi).

Le Temple de la Culture Spirituelle était la chambre des pères des empereurs. Lorsque l'impératrice douairière Cixi vivait dans la salle de la Longévité Joyeuse, pendant le règne de Guangxu, elle prenait le petit déjeuner et le dîner dans cette salle. Le pavillon de la Culture Spirituelle est maintenant une chambre principale qui présente des ustensiles, des services à thé, des pots de vin et des coupes d'or, d'argent ou de jade, etc. Il y a aussi un ensemble de 16 cloches d'or qui est indispensable aux grandes occasions. Elle semble toutes différentes, c'est parce qu'elles n'ont pas toutes été faites avec les mêmes alliages.

Ce pavillon possède un trône impérial, relativement simple bien que la décoration de son paravent soit très réussie.

Pavillon de la Culture de l'Esprit

Pavillon de la Culture de l'Esprit

Trône

Trône

Pavillon de la Culture de l'Esprit

Pavillon de la Culture de l'Esprit



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.