Pavillon de la bienveillance incarnée, dans la Cité Interdite

FR EN ES

Pavillon de la bienveillance incarnée


Pavillon de la bienveillance incarnée (Tiren ge)

Le pavillon de la bienveillance incarnée était appelé initialement le pavillon civil (wen lou). Son nom actuel a été donné par les empereurs Qing qui se sont inspirés des anciens écrits Elle se trouve au Sud-Est du pavillon de la suprême harmonie, il date de l'époque Qianlong (1736-1795). L'empereur Kangxi (1662-1722) se servait de ce pavillon pour tester les candidats au poste de ministres sur des épreuves de poésie. Depuis le règne de l'empereur Qianlong ce pavillon a été utilisé comme dressing de la famille royale, en fait un véritable magasin de vêtements royaux.



Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.