Généralités sur le palais de Qianlong

FR EN ES

Palais de Qianlong


Généralités sur le palais de Qianlong

Dans le nord-est de la Cité Interdite se dresse un groupe de bâtiments indépendants du reste du palais. Couvrant une superficie de 46 000 m², cet ensemble est entouré par de hauts murs d'enceinte rouge. Ce n'est pas une construction d'origine, il s'agit d'un ajout fait par l'empereur Qianlong (1736-1795), de la dynastie Qing. Il a ordonné la construction de ces bâtiments en vue de sa retraite, une fois qu'il aurait démissionné, pour se retirer paisiblement et y passer ses vieux jours. Les travaux commencèrent en 1772 et durèrent jusqu'en 1777, durant la 37e année de son règne. Comme il l'avait dit, il démissionna de sa fonction à ses 60 ans de règne, par respect pour son grand-père, l'empereur Kangxi (1662-1722), qui régna pendant 61 ans (Il ne souhaitait pas dépasser son temps de règne). Il décida toutefois de conserver un œil sur les affaires de l'Etat sous le prétexte de donner un coup de main, à partir de son trône, situé dans le pavillon de la Culture mentale (Yangxindian). En pratique, l'empereur Qianlong conserva de fait le pouvoir et ne vécu jamais dans cette partie qu'il s'était fait construire, il y allait parfois, dans son temps libre.

Ce complexe peut être divisé en quatre parties : la partie Sud, qui contient les palais proprement dits, et la partie Nord, qui, divisée en trois (Est, Centre et Ouest), est privative, elle qui correspond essentiellement aux lieux de loisir, comme les jardins ou le théâtre.

Dans la partie Sud se trouvent, du Sud au Nord :

  • Le mur des neuf dragons
  • La porte de la Longévité Tranquille (Ningshoumen)
  • Le Palais de la Perfection Impériale (Huangjidian)
  • Le Palais de la Longévité Tranquille (Ningshougong)

Ainsi que deux portes, qui mènent à l'Est et à l'Ouest du palais :

  • La porte Changze (Changze)
  • La porte Ningqi (Ningqi)

La partie Nord, elle, est divisée en trois, verticalement. La partie Est est occupée par les pavillons suivants :

  • Le pavillon des Sons Agréables (Changyinge),
  • Le pavillon de l'Opéra (Yueshi Lou),
  • Le palais Quingshou
  • Le Palais des Sports de bonheur (Jingfugong),
  • Un Temple bouddhiste (Fanhua Lou)
  • Fori Lou

La partie centrale, elle contient une succession de pavillons, du Sud au Nord :

  • La porte de la Culture Spirituelle (Yangxingmen)
  • Le pavillon de la Culture Spirituelle (Yangxingdian)
  • Le Pavillon de la Longévité Joyeuse (Leshoutang)
  • Yihexuan
  • Pavillon de l'Admiration de la Bonté (Jingqige)

Enfin toujours dans la partie Nord, mais cette fois-ci à l'Ouest, il y a les jardins de la Longévité Tranquille, aussi appelé les Jardins de Qianlong (Ningshougong). Il est divisé en 4 cours.

  • La porte Yanqi (Yanqimen)
  • Le pavillon du Vin Accordant (Xi Shang Ting)
  • Le Pavillon des Fleurs Antiques (Guhua Xuan),
  • Le pavillon des Esprits Réalisés (Suichutang),
  • Sanyouxuan
  • Le Pavillon d'attente du bon augure (Fuwangge)
  • Le puits de la Concubine Zhen (Zhenfeijing)
  • La chambre de deuil en mémoire de la Concubine Zhen
  • La chambre de l'épuisement du Service Diligent (Juanqin Zhai)


Voir aussi :

Retour à la liste des pavillons de la cité interdite





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.