La ménagerie de la tour de Londres

FR EN ES

Ménagerie


La ménagerie est tout aussi connue que la présence des corbeaux à la tour de Londres, elle faisait partie des traditions de cette forteresse. Elle avait plusieurs rôles : Elle permettait d'accroitre la peur qu'engendrait la tour vis à vis de la population, elle servait aussi d'attractions pour les visiteurs de hauts rangs et elle avait un rôle diplomatique, l'offrande d'animaux vivants étant un procédé original mais efficace pour améliorer le fonctionnement des rouages diplomatiques en Europe.

Ménagerie

Ménagerie


Création de la ménagerie

La ménagerie de la tour de Londres a été installée en 1125 par le roi Henry Ier, mais elle était dans un autre palais, à Woodstock. C'est Jean Ier qui la déménagea à la tour de Londres au début de 1204. Elle ne la quittera qu'en 1828. La ménagerie royale fut officiellement créée en 1330. Les gardiens de la tour de Londres, les fameux Yeoman Warders, étaient aussi les gardiens de la ménagerie, ils en étaient responsables et c'est d'ailleurs quelque chose qu'ils vous exliqueront eux-mêmes lorsqu'ils font faire la visite de la forteresse.


Son évolution

Peu de choses nous sont parvenues vis à vis de l'évolution de la ménagerie, mais on sait tout de même certains points. Par exemple en 1251 c'est un ours polaire qui intégra une cage de la tour de Londres.


Rôle de contrôle de la population

Dès sa construction la tour de Londres a été conçue pour effrayer la population londonienne. Son but était de contrôler pa population, elle fut donc construit massive, monobloc, c'était un vrai donjon (initialement en bois) qui était sensé inspirer la crainte au peuple. Ce qu'elle a fait.

Mais quand les premiers animaux sont arrivés à la ménagerie le roi décida de les installer dans des lieux stratégiques. Ainsi les fauves furent placés près des douves et de la tour intermédiaire, exactement à la tour des lions. D'ailleurs le nom même de cette tour rappelle que les animaux sauvages étaient enfermés ici. Pourquoi ici ? Tout simplement parce que c'était l'endroit le plus accessible de la tour de Londres, juste à son entrée. quiconque passait par là ne pouvait qu'entendre les rugissements des lions, des tigres et autres penthères qui y étaient enfermés. Des fouilles ont été faites récemment et les archéologues ont découverts des ossements de lions qui datent de plus de 600 ans, preuves de l'utilisation de la ménagerie à cet endroit dès la construction de la seconde enceinte.


Rôle d'attractions

Son rôle, au point de vue amusement, était réservé aux personnalités ayant accès à la ménagerie. L'idée était de distraire ces personnes (c'est à dire le roi, la reine, la famille royale et leurs invités, etc.) en leurs faisant découvrir des animaux exotiques, que l'on ne pouvaient pas trouver en Angleterre, ni même, pour la plupart, dans toutes l'Europe. Les animaux Africains étaient sans doute les plus prisés car ils étaient les plus impressionnants.

Sous Elisabeth 1ere la ménagerie fut ouverte au public pour la première fois, mais ce fut de courte durée. Par contre, elle le fut à nouveau en 1804 et cette fois-ci, ce fut définitif.


Rôle diplomatique

L'Europe médiévale était très souvent en guerre. Pas en globalité bien sûr, mais les familles royales étaient toujours en opposition à un moment donné. En fonction de leurs finances les guerres étaient déclarées ou pas. Diplomatiquement les ambassadeurs de chaque famille se rencontraient régulièrement pour assurer la signature de traités, pour confirmer des accords, bref, de faire un travail diplomatique d'importance. Les cadeaux étaient nécessaires, mais qu'offrir à un souverain qui est sensé disposer d'à peu près tout ce dont il a besoin ?

Les animaux étaient des offrandes toutes trouvées, surtout les animaux exotiques. C'est ainsi que la famille royale put avoir ces animaux et les regroupa dans une ménagerie spécialement aménagée dans la tour de Londres. Année après année cette ménagerie s'est agrandie, pour nous arriver au XIXe siècle avec une quantité d'animaux tout à fait interressante.


Disparition de la ménagerie

Au XIXe siècle la ménagerie fut considérée comme une anormalité à la tour de Londres. Les décisionnaires choisirent de les transférer à Regent's Park, face au palais de Buckingham, dans un zoo bien mieux adapté à ces animaux particuliers. C'était en 1828. La tour de Londres conserve une référence à la ménagerie royale avec la tour des lions, aujourd'hui en ruine, à l'entrée. C'était l'ancienne barbacane.


Traces de la ménagerie de nos jours

Donc, mis à part la tour des lions qui conserve un nom en relation avec la ménagerie, ont peut voir sur place les fosses dans lesquels les animaux étaient gardés. On peut le voir sans avoir à payer le billet d'entrée puisqu'on les voit de l'extérieur. Un panneau explicatif récapitule cet épisode de l'histoire de la tour.

Sur place il y a aussi des statues de quelques félins, ça rappelle leurs présences sur place. On en retrouve d'autres de ces statues ailleurs dans la forteresse : Des singes mis en situation, un éléphant bloqué derrière une lourde porte dont il ne peut passer que la tête, et même la statue d'un gardien, en tenue, qui s'assure que tout est sous contrôle dans la ménagerie.



Voir aussi :

Les corbeaux de la tour de Londres

Histoire de la tour de Londres





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.