Dimensions de la tour de Londres

FR EN ES

Dimensions de la tour de Londres


La tour de Londres est une forteresse militaire du centre de Londres. C'est de nos jours un des éléments majeurs du patrimoine de la capitale britannique, mais c'est surtout un lieu ayant fortement marqué l'histoire du Royaume-Uni. Cette citadelle était le lieu de pouvoir des rois d'Angleterre pendant des siècles et il a servi de place-forte pour contrôler le trafic sur la Tamise ainsi que la ville de Londres elle-même.

Il s'agit d'une forteresse, c'est à dire un château-fort doté d'un certain nombre d'équipements qui permettait de vivre en autarcie. En fait, on est quasiment en présence d'une petite ville, les remparts formant la protection nécessaire.

Tour de Londres

Tour de Londres

Dimensions générales

  • Superficie : 4,9 Hectares
  • Largeur : 210m
  • Longueur : 240m
  • Largeur des fossés : 30m

En ce qui concerne les fossés, leur largeur est constante à 30m sauf sur la partie Est de la forteresse où le fossé a été largement diminué pour faire place à la route menant au Tower Bridge, une artère importante de Londres. Côté Sud la douve est bien plus petite, elle ne fait que 10m de large. L'entrée de la tour de Londres se fait par les tours Byward, mais d'autres tours les précèdent, les "Middle tour" (Tour intermédiaire, ou "tour moyenne"). Elles sont distantes de 40m à peu près des tours Byward, une distance permettant de mieux contrôler l'entrée dans la tour. Elles sont équipés d'un pont-levis.


Dimensions des bâtiments

La tour blanche est le donjon de la tour de Londres. Principal bâtiment, c'est aussi le plus intéressant car il contient des pièces de musée très bien exposées. La tour blanche a un paln rectangulaire de 36m de long sur 32,5 de large, sa hauteur est de 27,5m. Ses murs font 4,6m de large, ce qui est assez impressionnant, il faut bien le dire.

La caserne Waterloo, elle, mesure 90m de long sur 20 de large. Elle est dotée de deux tours à l'avant et une à l'arrière, centrale, qui rend le bâtiment encore plus massif qu'il ne l'est.

Le quartier géénral des fusilliers est un bâtiment de taille plus modeste, il ne fait "que" 30m par 20m, mais il est tout aussi impressionant car il domine les autres, il est plutôt haut, et surtout surélevé. Il dispose d'un escalier de grande taille.

Les autres bâtiments sont à la même échelle, approximativement : 30m x 20m pour l'hôpital, 40m x 20m pour l'atelier, 20m par 15m pour la chapelle royale. Et pour finir il faut savoir que l'ancien mur, celui qui délimite le centre de la citadelle, mesure approximativement 30m de long.


Les remparts

Le rempart Sud, celui qui longe la Tamise, fait 240m de long. Il forme un angle de faible importance à 140m du rempart Ouest. Le rempart Est est en ligne droite, il faut 180m de long jusqu'au centre du mont Brass. De ce bâtiment au Mont Legge, le rempart forme un angle, les deux parties font 80m pour la première (à l'Est) et 100m pour la seconde (à l'Ouest). Enfin le rempart Ouest fait 140m, du mont Legge aux tours Byward de l'entrée.

Remparts

Remparts

Le rempart principal est distant du second d'à peu près 8m, mais c'est variable en fonction des secteur, par exemple c'est un peu moins sur le côté Est.

Les remparts extérieurs font 10m de large sur tout le tour, sauf côté Sud où il s'agit d'un simple mur. Quand aux deux tours d'artillerie Nord, les Mont Legge à l'Ouest et Mont Brass à l'Est, ils font tous les deux 20m de large. Ils ont des similitudes avec les tours d'angle de la forteresse de Salses, dans le Sud de la France.



Voir aussi :

Description de la tour de Londres

Histoire de la tour de Londres





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.