Le quartier général des fusilliers

FR EN ES

Le quartier général des fusilliers


Le quartier général des fusilliers est l'un des bâtiments qui a encore une vocation militaire dans la tour de Londres. Il est toutefois visitable et dispose d'un musée qui le rend essentiellement touristique. Le bâtiment lui-même est dans un style néo-médiéval identique à la caserne Waterloo.

Quartier général des fusilliers

Quartier général des fusilliers


Le bâtiment

Le quartier général des fusilliers est un bâtiment néo-médiéval, construit par Arthur Wellesley, 1er duc de Wellington et accessoirement vainqueur de la bataille de Waterloo. Il fut construit suite à un incendie survenu en 1840 dans l'enceinte du château, incendie qui ravagea un dépôt. Ca tombait bien, il manquait d'espace dans la tour de Londres pour accueillir une vrai garnison. Des travaux furent donc entrepris pour aplanir le sol et construire deux nouveaux bâtiments d'importance : La caserne Waterloo, pour les soldats, et le quartier des officiers. Ce dernier a été transformé au fil du temps et il est devenu le quartier général des fusilliers. Il y a une évidente ressemblance entre des deux bâtiments, preuve de sa construction simultanée.

Le quartier des officiers étaient pourvus de diverses chambres, de salles de réunion, d'un mess.

A noter que les soldats mariés avaient droit à une maison indivuduelle dans l'enceinte de la tour, elles étaient au Nord-Est.


Le musée

Le musée des fusilliers raconte l'histoire de ce régiment d'infanterie de la Reine qui fut créé à la tour de Londres en 1685. On y suit l'histoire de ce corps de sa formation à nos jours à travers les témoignages d'officiers et de soldats, de leurs expériences personnelles, sous forme de lettres ou de pièces visibles dans diverses collections. Ces collections montrent des uniformes, des drapeaux et fanions, des insignes qui permirent de distinguer les membres de ce régiment, facilitant leurs reconnaissances.

Le musée dispose d'une grande quantité de photos et documents d'archives, lettres personnelles et journaux de guerre. Il y a aussi des trophées récoltés sur les champs de bataille ennemis. On y voit aussi 12 des 20 Croix Victoriennes obtenus par le régiment. On y voit aussi des poignards indiens, des insignes pris à l'ennemi, en particulier au régime nazi, des affiches publicitaires, etc.


Emplacement

Emplacement du quartier général des fusilliers

Voir aussi :

Le plan de la tour de Londres avec la liste des bâtiments





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.