La couronne de St Edouard, dite St Edward's crown, en anglais

FR EN ES

Couronne de St Edouard


La couronne de St Edouard est la plus ancienne des couronnes de la monarchie britannique. Elle se trouve dans la salle des Joyaux de la couronne, à la tour de Londres, comme les autres éléments de ces joyaux. Cette couronne date de 1661, année de sa fabrication. Juste avant Olivier Cromwell la fit détruire avec un bon nombre d'autres pièces de joaillerie de la monarchie anglaise, suite à la guerre civile anglaise.

Couronne St Edward

Couronne St Edward

Elle a la forme exacte de la couronne de St Edouard, le roi d'Angleterre qui se fit couronner en 1065 et canonisé ultérieurement. Ce roi fut considéré comme une référence au cours de l'histoire anglaise et servit à de nombreuses reprises de justification à la légitimité du trône.

La couronne médiévale originale fut fondue par les parlementaires au cours du règne d'Oliver Cromwell, au milieu du XVIIe siècle. Lorsque la monarchie a été restaurée le 29 mai 1660, de nnouveaux bijoux durent être fabriqués avant qu'il puisse y avoir un nouveau couronnement. Une copie de certains des bijoux disparus ont donc été refaits à l'identique. On en profita pour modifier un peu les règles concernant le port des couronnes et autres éléments d'apparat : Ceux-ci ne serait portés que lors de la cérémonie du couronnement et plus pendant le règne proprement dit.


La couronne

La couronne de St Edouard a une structure en or massif décorée de tourmalines, de topazes blanches et jaunes, de rubis, d'améthystes, de saphirs, de grenat, de péridot, de zircones, de spinelles et d'aquamarines, coupées à la lame et montées dans des collettes en or émaillées. Elle a un capuchon de velours avec une bande d'hermine pour le confort du port de tête.

La bande principale de la couronne est bordée par des rangées de perles d'or montées en seize grappes, chacune avec une pierre rectangulaire ou octogonale découpée dans un collet décoré d'émail avec des feuilles d'acanthe modélisées, entourées de topaze et d'aquamarine à la coupe rose de forme circulaire. Au-dessus de la bande se trouvent quatre crosses-pattée et quatre fleurs-de-lis montées avec des grappes de grandes pierres découpées et de plus petites pierres roses. Les deux arches sont montées avec des perles d'or (qui remplacent les rangées antérieures de perles artificielles) et des supports appliqués avec des réglages émaillés, contenant des pierres découpées et des grappes de pierres plus petites en coupe rose. Le monde, remplacé en 1685, possède des montures similaires et des perles d'or et supporte une patte croisée, avec des perles en forme de goutte et des pierres découpées et découpées en rose.

Cette couronne pèse 2,23 Kg.



Voir aussi :

Joyaux de la couronne

Histoire de la tour de Londres





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.