La tour Devereux

FR EN ES

La tour Devereux


La tour Devereux est une des tours de la première fortification de la tour de Londres. Elle se trouve à l'angle Nord-Ouest, juste derrière le Mont Legge, le nom qu'on donne à la tour qui est au même emplacement, sur la 2e fortification. Elle fait référence au comte d’Essex, deuxième du nom, Robert Devereux (10 novembre 1565 – 25 février 1601). Favori d'Élisabeth 1ere d'Angleterre, il fut disgracié en 1600 et, après avoir fomenté un complot, il fut décapité à la hache dans la tour de Londres.

Tour Devereux

Tour Devereux


Origine du nom

La tour a acquis son nom actuel de son prisonnier le plus célèbre, Robert Devereux, comte d'Essex (10 novembre 1565 - 25 février 1601). Il fut exécuté pour trahison par la reine Elizabeth I.


Description

Cette tour a un rôle défensif. Elle est de forme circulaire d'un diamètre approximatif de 10m, plutôt basse. Son sommet est crénelé et elle dispose de rares fenêtres, plutôt petites, sur la partie haute. Sur le reste du mur il y a quelques meurtrières. Elle forme un ensemble avec une autre tour carrée qui lui est accolée à l'intérieur des remparts et qu'il faut traverser pour suivre le chemin de ronde. Une porte en bois verrouille les accès à cette tour.

Historiquement, elle fait partie des améliorations portées lors de la première campagne de modification, sous Henry III , entre 1238 et 1272.

La tour se compose de deux étages avec un appartement dans chacun, reliés par un escalier en colimaçon en pierre. Il existait des passages secrets la reliant à la Chapelle de Saint-Pierre Ad Vincula et la Tour Beauchamp. Une grande partie de la tour a été reconstruite à partir du milieu du XVIIIe siècle.


Devereux, comte d'Essex

Devereux, fils de Walter Devereux, premier comte d'Essex et cousin d'Elizabeth, Lettice Knollys était l'héritier du grand favori de Robert Dudley, comte d'Essex, élève d'Elizabeth. Il était un jeune homme beau et animé.

Essex a pris des libertés avec la reine vieillissante mais a été pardonné. En avril 1599, Elizabeth envoya Essex en Irlande en tant que lieutenant et gouverneur général avec une armée de 17 000 hommes et des instructions explicites pour écraser la rébellion du comte de Tyrone et mettre l'Irlande sous contrôle. Contrairement aux ordres de la Reine, Essex eut une réunion secrète avec Tyrone, a fit une trêve au nom d'Elizabeth et abandonna son poste pour retourner à Londres et expliquer sa décision à la Reine.

Elizabeth, fureuse, le mit en résidence surveillée en attendant les résultats de l'enquête. Bien qu'innocenté de l'accusation de trahison, Essex a été reconnu coupable de désobéissance et de déni de service. Il a donc été dépouillé de la plupart de ses biens et banni de la cour. Lors de sa sortie en août 1600, il fit des tentatives infructueuses pour retrouver son poste de conseiller en rédigeant de nombreuses lettres à la Reine. Lorsque Elizabeth refusa de renouveler le bail et le brevet sur sa ferme de vins en septembre 1600, l'outragé comte prit la décision de capturer la Reine, de débarrasser le concile de son rival Robert Cecil ainsi que de ses partisans et de proclamer James VI, fils de Mary, Reine d'Ecosse. Devereux et ses partisans commandèrent une représentation de Richard II de Shakespeare au Globe Theatre le 7 février 1601, pour s'inspirer de sa fameuse scène de déposition. Elizabeth, voyant arriver le danger, déclara: "Je suis Richard II, ne savez-vous pas cela ?"

Le lendemain, le 8 février 1601, il sortit de sa maison en ville, et avec une foule de partisans et il entra dans Londres pour tenter de forcer un chemin jusqu'à la Reine. Une force sous le commandement de Sir John Leveson plaça une barrière à travers la rue à Ludgate Hill. Lorsque les hommes d'Essex essayèrent de forcer le chemin, le beau-père d'Essex, Sir Christopher Blount, fut blessé dans l'escarmouche qui a résulté, et le comte se retira avec ses hommes à Essex House. Il s'est ensuite rendu après que les armées de la reine eurent assiégées Essex House.

Essex fut emprisonné dans ce qu'on appelle maintenant la Tour Devereux. Il refusa de voir sa femme et ses enfants et, le 19 février 1601, il fut jugé coupable de trahison à Westminster Hall par ses pairs. Cependant, il n'avait pas renoncé à la pitié de la reine, Elizabeth avait une fois donné à Essex une bague lui disant que s'il l'avait renvoyé, quelle que soit son crime, il serait pardonné. Essex a enlevé l'anneau de son doigt et se penchant par une fenêtre de la Tour Devereux, l'a jeté vers un page qui passait pas là. Le garçon a donné l'anneau à Lady Nottingham, épouse de l'ennemi d'Essex, Lord Charles Howard, qui, donc garda l'anneau pour elle et n'informa jamais la reine.

Essex avait demandé à être exécuté en privé et, en conséquence, a été décapité sur Tower Green le mercredi des cendres, le 25 février 1601. Il avait trente-quatre ans au moment de son exécution et a gagné la distinction de devenir la dernière personne à décapiter à la Tour de Londres.


Emplacement

Emplacement de la tour Devereux

Voir aussi :

Le plan de la tour de Londres avec la liste des bâtiments





Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Sites Internet du même auteur : Les Pyrénées-Orientales, Marguerite Duras, Merveilles du monde, Empereurs romains.