La tour Beauchamp

FR EN ES

La tour Beauchamp


La tour de Beauchamp fait partie du mur intérieur défensif, elle a été construite entre 1275 et 1281 par le roi Edouard Ier, soit plutôt vers la fin des premiers travaux de modernisation de la tour de Londres. Elle a remplacé une maison jumelle qui se trouvait sur place, maison construite par son père, le roi Henri III.

Tour Beauchamp

Tour Beauchamp

La tour est principalement construite en brique, mais elle a été ornée de pierres.

En 1851 l'architecte victorien Anthony Salvin fut nommé pour restaurer la Tour à de Londres et la rendre accessible aux visiteurs. Il prit la décision de refaire partiellement cette tour suivant un style pseudo-médiéval afin qu'elle puisse être ouverte au public. Il répara les portes et les fenêtres, etrecréa les créneaux. Puis il fit améliorer la façade extérieure.


Origine du nom

Cette tour a été nommé du nom de son premier prisonnier, Thomas Beauchamp, comte de Warwick. Le comte de Warwick fut un prisonnier de Richard II en 1397.


Les inscriptions des prisonniers

Tout au long de sa longue histoire, la tour Beauchamp a été utilisée en tant que prison pour les personnalités de haut rang. Sa grande taille et son emplacement proche des Logements du Lieutenant, maintenant la Maison de la Reine, ont rendu la Tour Beauchamp parfaite pour loger d'importants prisonniers. Lady Jane Rochford, femme d'honneur de la reine Catherine Howard, la cinquième femme du roi Henri VIII, a été incarcérée dans la tour Beauchamp avant le procès. La confession de Lady Rochford dans ses murs a contribué à provoquer la mort tragique de Catherine Howard. On a dit que son interrogatoire l'avait rendue folle. Lady Rochford fut décapitée à proximité de la Tour le même jour que la Reine Catherine, le 13 février 1542.

La tour de Beauchamp est la plus célèbre des tours pour ses graffitis qui ont été sculptés entre les XVIe et XVIIe siècles, une période de bouleversements religieux et politiques, lorsque la tour de Londres est devenue la plus importante prison d'état du pays. Parmi les nombreuses inscriptions à lire sur ses murs, il y a celle de Lady Jane Grey, Reine d'Angleterre pendant neuf jours. De sa fenêtre près de la Maison de la Reine, dans la Tour, le 12 février 1554, Lady Jane, âgée de dix-sept ans, regarda son jeune mari partir de la Tour Beauchamp vers son lieu d'exécution, à Tower Hill. Elle vit son corps mutilé et sanglant remis pour enterrement à la chapelle St Peter Ad Vincula. Elle fut exécutée le même jour, un peu plus tard.

L'inscription la plus élaborée est à la mémoire des cinq frères Dudley qui ont été emprisonnés dans la Tour Beauchamp, dont Lord Guilford Dudley, époux de Lady Jane Grey. Les fleurs autour des bras de la famille Dudley représentent les noms des quatre frères qui ont été emprisonnés dans la Tour entre 1553 et 1554, en raison de la tentative de leur père de mettre Lady Jane Grey sur le trône. Les roses sont pour Ambrose, des œillets pour Guildford, des feuilles de chêne pour Robert, de glands pour Robur et de chèvrefeuille pour Henry. Tout quatre ont été condamnés sous l'accusation de traîtrise en 1553, mais après l'exécution de Guildford, ils ont été pardonnés et libérés.

Avant son exécution Guildford Dudley a demandé à sa femme Lady Jane Gray, également emprisonnée dans la tour, qu'ils se voient. Jane a refusé, en l'expliquant "Ce ne serait qu'augmenter sa misère et sa douleur, il est préférable de l'écarter ... comme ils se rencontreraient bientôt ailleurs, et vivraient liés par des liens indissolubles". Vers dix heures du matin, le 12 février, Guildford a été amené depuis la Tour Beauchamp, hors de la Tour et jusqu'à Tower Hill pour son exécution, où "beaucoup de messieurs" ont attendu pour lui serrer la main. Il a fait un court discours à la foule assemblée, comme ça se faisait à l'époque. Il s'est alors agenouillé et a prié, demandant aux présents de prier pour lui, "tenant les yeux et les mains à Dieu à plusieurs reprises", il a été raccourci d'un trait hache, après quoi son corps a été emmené sur un chariot, sa tête dans un vêtement, à la chapelle de St Peter Ad Vincula. En regardant le triste spectacle de sa fenêtre, Jane s'écria: "Oh, Guildford, Guildford! O l'amertume de la mort". Il a été enterré dans la chapelle avec Jane qui a été exécutée peu de temps après lui


Emplacement

Emplacement de la tour Beauchamp

Voir aussi :

Le plan de la tour de Londres avec la liste des bâtiments





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.