La tour Bowyer

FR EN ES

La tour Bowyer


La Tour Bowyer est située approximativement au centre du rempart Nord de l'enceinte intérieure qui entoure la Tour de Londres. Elle a été construite entre 1238 et 1241 par le roi Henry III, un roi qui ordonna de nombreux travaux d'amélioration de la tour de Londres. La tour Bowyer est dite "tour Bowyer", elle a un plan en forme de D avec une tourelle Sud de deux étages.

Tour Bowyer

Tour Bowyer

La chambre du rez-de-chaussée est la seule partie originale du bâtiment qui nous a survécu, le reste a été reconstruit au XIXe siècle suite à un incendie qui a détruit le haut de la tour. Le feu qui s'est produit dans la nuit du 30 octobre 1841 a été causé par une cheminée surchauffée. L'incendie s'était déclenchée le soir, voir dix heures et demie environ. Les pompiers de la tour sont intervenus mais l'approvisionnement en eau n'a pas été suffisante pour agir correctement. Les flammes se sont rapidement répandues et ont commencé à engloutir la Tour de Bowyer.

La salle était utilisée pour stocker des armes et à des fins domestiques. Il y a deux armoires en pierre à l'intérieur et, à côté d'elles, se trouve l'entrée d'une tourelle d'escalier avec un garderobe (toilettes) en dessous.

Une excavation du plancher de la tour Bowyer a révélé les restes du mur de la ville romaine datant d'environ 200 après J.C. Ce mur avait été détruit quand Henry III élargit la tour, dix siècles plus tard. La tradition affirme que George, duc de Clarence et frère cadet d'Edward IV fut reconnu coupable de trahison après le procès au palais de Westminster en 1478. Il fut mis au secret dans une cellule de la tour Bowyer.

Clarence s'était révolté contre Edward et son comportement menaçant avait usé la patience de son frère, l'obligeant à l'attaquer. Leur mère, Cecily Neville, la duchesse d'York, a demandé que l'exécution de son fils ne soit pas un spectacle public. L'histoire raconte qu'il fut mis à mort noyé dans un fut de vin.


Emplacement

Emplacement de la tour Bowyer

Voir aussi :

Le plan de la tour de Londres avec la liste des bâtiments





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.