Le mur de l'ancienne enceinte

FR EN ES

Le mur de l'ancienne enceinte


Si la tour de Londres fut construite à la fin du XIe siècle, elle le fut sur un terrain qui était déjà occupé précédemment, et c'est le mur de l'ancienne enceinte de Londres qui le prouve. Ce mur fut érigé pour protéger l'antique ville de Londres, Londinium, des attaques. Il a été bâti par les romains et fut abandonné par la suite.

Mur de l'ancienne enceinte

Mur de l'ancienne enceinte

Mais lorsque Guillaume le Conquérant prend Londres à la fin du XIe siècle, il choisit de construire trois donjons pour inspirer la crainte aux habitants. Londres était la ville principale d'Angleterre et il tenait à la maîtriser. L'une de ces tours, la principale, fut la "tour de Londres".

Il choisit de la construire en bordure de la Tamise pour contrôler le trafic fluvial, et se plaça sur un terrain abandonné à l'angle Est de l'ancienne muraille romaine. Cette muraille était tombé en décrépitude malgré son évidente utilité, mais elle pouvait encore servir. A cette époque on construisait encore en bois, la présence de la muraille était donc un plus et a servi de protection sur le côté Est. Au Nord et au Sud, une palissade fut construite et au Sud, la Tamise faisait office de protection.

Ce mur était fort impressionnant, mais il n'en reste rien de nos jours à la tour de Londres. Il en reste des portions sur d'autres secteurs de la ville mais pas là. Il a été définitivement détruit au XIIIe siècle lorsque Henry III agrandit sa forteresse pour améliorer les défenses.

De nos jours le mur est juste matérialisé et un panneau explicatif donne les informations aux visiteurs.


Emplacement

Emplacement du mur de l'ancienne enceinte

Voir aussi :

Le plan de la tour de Londres avec la liste des bâtiments





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.