Emplacements des sept merveilles du Monde

FR EN ES



Emplacements des sept merveilles du Monde


Les sept merveilles du Monde antique sont des monuments qui ont été sélectionnés pour leurs tailles, leurs beautés, leurs importances dans la civilisation qui l'a construite. Le monde antique est limité au pourtour méditerranéen et à l'Asie mineure, aussi la carte suivante ne montre que cette région. On distingue trois zones géographiques : Au Nord, 5 merveilles sont en Grèce et en Turquie, au Sud deux sont en Egypte et à l'Est, une est en Irak.

Alors on peut se poser la question : Pourquoi y a-t il autant de merveilles concentrées dans l'empire grec ? La réponse est assez simple, c'est tout simplement parce que c'est durant cet empire que la liste a été adoptée à peu près définitivement, les grecs se sont tout simplement attribués le beau rôle en y insérant le maximum de monuments, laissant aux autres civilisations le minimum. Seuls les jardins de Babylone et la pyramide de Khéops ne faisaient pas partie de l'empire grec, le premier étant en perse et le deuxième en Egypte. Mais si la statue de Zeus était au coeur de l'Olympie, les autres merveilles du monde étaient dans l'empire : La côte turque avait été colonisée, l'île de Rhodes faisait aussi partie de l'empire et l'Egypte côtière était sous gouvernorat de l'empire, également. D'ailleurs c'est là qu'Alexandre le Grand fit construire sa ville et son tombeau. Ca explique donc pourquoi sur les 7 merveilles, 5 sont dans l'empire grec.

De plus vu qu'elles ont été construites à des moments très différents on ne peut pas voir une continuité archéologique entre elles, elles sont au contraire très différentes les unes des autres, à la fois dans leurs représentations que dans leurs significations. Voici une carte pour les situer.

Carte des sept merveilles du monde antique

Chacune de ces merveilles a été identifié, de nos jours elles ont soit disparu définitivement, soit elles sont à l'état de ruine. Un doute subsite sur l'existence même d'une d'elle, les jardins de Babylone, le seul de ces merveilles à n'avoir ni témoignages directs, ni traces archéologiques. Mais leurs emplacements les situe dans la ville de Babylone, en Irak.


Où se trouve la pyramide de Kheops ?

La pyramide de Kheops fut bâtie au sein de l'empire égyptien, durant le règne de la IIIe dynastie. Après être devenu une province grecque, puis romaine (avec un temps pendant lequel le royaume est redevenu indépendant), le pays repris son indépendance, de façon définitive au XXe siècle, ce qui fait que cette merveille est toujours dans le même pays à sa création et de nos jours, ce qui n'est pas le cas d'autres monuments de cette liste.

Ce monument est sans doute le plus connu de toute cette liste. Il se trouve dans une nécropole royale du IIIe millénaire avant JC, nécropole dont les principales tombes sont celles des trois pharaons Kheops, Khefren, Mykérinos et de leurs épouses, toutes les 6 faites sous forme d'une pyramide plus ou moins grande, et d'une véritable "cité mortuaire" à l'Ouest des pyramides. Nous sommes à l'Ouest du Caire, la capitale de l'Egypte, sur un plateau calcaire gagné par l'urbanisation de la ville.

Pyramide de Kheops

Pyramide de Kheops

Pyramide de Kheops

Pyramide de Kheops

En savoir plus sur la Pyramide de Kheops.


Où se trouvaient les jardins suspendus de Babylone ?

Les jardins suspendus de Babylone se trouvaient à... Babylone, une ville de la Mésopotamie antique. De nos jours elle est dans la lointaine banlieue de Bagdad, en Irak, exactement à 50Kms au Sud de la capitale. La civilisation qui les a construit est l'une des plus anciennes du Monde, elle est même antérieure à la civilisation égyptienne.

Difficile d'en savoir plus sur ces jardins qui conservent une grande part de mystère, au point que quelques spécialistes mettent en doute leurs existences. Du coup leurs emplacements ne peuvent pas être plus précis. On imagine qu'ils étaient au centre de la ville, à proximité du palais dans une zone peu accessible au public, mais ce n'est que de la conjecture.

Jardins suspendus de Babylone

Jardins suspendus de Babylone

Jardins suspendus de Babylone

Jardins suspendus de Babylone

En savoir plus sur les Jardins suspendus de Babylone.


Où se trouvait la statue de Zeus ?

La statue de Zeus est une merveille grecque, la seule a être dans une zone géographique correspondant au coeur de l'empire grec. Olympie était, au moment de la construction de la statue, un grand centre intellectuel, artistique et culturel qui dominait le monde de l'époque. La ville était - est, elle existe toujours - sur le Péloponnèse (la presqu'ile grecque), à moins de 20 kilomètres de la mer Ionienne. La statue fut installée initialement dans le temple d'Hera mais fut déplacée dans le temple de Zeus quand celui-ci fut construit, son culte devenant de plus en plus important.

Elle fut transportée à Contantinople du IVe siècle, une ville sous emprise de l'empire romain d'orient.

Statue de Zeus

Statue de Zeus

Statue de Zeus

Statue de Zeus

En savoir plus sur la Statue de Zeus.


Où se trouvait le temple d'Artemis ?

Le temple d'Artemis est aujourd'hui en ruine, le site archéologique se trouvant à 7Kms à l'Est de la ville de Selcuk, en Turquie. C'est à 50Kms au Sud d'Izmir. Cette ville fut construite à proximité des vestiges de la ville antique d'Ephèse, c'est pourquoi on parle toujours du temple d'Artémis à Ephèse. Cette ville était sur la côte à l'époque, il s'agissait d'un important port de la mer Egée, mais le relief a changé depuis et de nos jours elle est dans les terres.

Temple d'Artémis

Temple d'Artémis

Temple d'Artémis

Temple d'Artémis

En savoir plus sur le Temple d'Artémis.


Où se trouvait le mausolée d'Halicarnasse ?

Le mausolée d'Halicarnasse est un bâtiment imposant qui se trouve de nos jours dans la ville de Bodrum, sur la côte turque. C'est une ville essentiellement touristique de nos jours, à priori très intéressante, archéologiquement parlant puisqu'elle se trouve à proximité d'Halicarnasse, cette ville antique que choisit le roi Mausole pour capitale de son royaume de Carie. C'est tout naturellement dans cette ville que sa veuve construisit son tombeau qui prit de si grande proportion que l'on appela ce genre de bâtiment un "mausolée". Etrange de penser que dans l'expression "Mausolée d'Halicarnasse", "Halicarnasse" est le lieu et "Mausolée le nom du roi"...

Les vestiges du mausolée d'Halicarnasse sont au Sud-Est de la ville, ils sont toujours visibles de nos jours. Exactement ils sont à même pas 500m au Nord du port de plaisance, en plein centre-ville, le long de l'avenue qui sépare la ville en deux.

Mausolée d'Halicarnasse

Mausolée d'Halicarnasse

Mausolée d'Halicarnasse

Mausolée d'Halicarnasse

En savoir plus sur le Mausolée d'Halicarnasse.


Où se trouvait le colosse de Rhodes ?

Le colosse de Rhodes était une statue gigantesque de l'île de Rhodes, dans le sud de la mer Egée et à proximité des côtes turques. Elle fut érigée pour commémorer la fin du siège de la ville, en 305 avant JC. C'était donc un monument commémoratif. Son emplacement exact est au bout du port de Rhodes, mais il n'est pas sûr car l'étude archéologique du site n'a pas été fait aussi bien - pour l'instant - que celle du phare d'Alexandrie. La ville de Rhodes, c'est celle qui se trouve à l'extrémité Est de l'île, face à la Turquie.

Colosse de Rhodes

Colosse de Rhodes

Colosse de Rhodes

Colosse de Rhodes

En savoir plus sur le Colosse de Rhodes.


Où se trouvait le phare d'Alexandrie ?

Le phare d'Alexandrie a été construit sur l'île de Pharos, à proximité de la ville d'Alexandrie, une ville fondée par Alexandre le Grand. Cette île, qui a donné naissance au mot "Phare", était à l'époque reliée au continent par une mince bande de terre qui est devenue au fil des dépots aluvionnaires du Nil une bande de terre large sur laquelle l'île s'est développée. Sur l'île, le phare était à l'extrémité Est, il marquait l'entrée du port.

Phare d'Alexandrie

Phare d'Alexandrie

Phare d'Alexandrie

Phare d'Alexandrie

En savoir plus sur le Phare d'Alexandrie.



Voir aussi :

FAQ sur les merveilles du monde

Les 7 merveilles du monde





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.