Copies du phare d'Alexandrie dans le Monde

FR EN ES



Copies du phare d'Alexandrie


Ayant survécu jusqu'au Moyen-âge, le phare d'Alexandrie a pu servir de modèle pour différents bâtiments du monde occidental et oriental à des époques différentes. La liste ci-dessous n'est bien sûr pas exhaustive, elle se contente de donner quelques lieux qui se sont inspirés de ce phare pour leurs architectures. On constate que les époques sont peu variables, tous les phares ressemblant à ce modèle ont été construit durant l'Antiquité, même ceux qui ont de nos jours un aspect moderne car c'est tout simplement qu'ils ont été entretenu suffisament longtemps pour nous paraître récent.

Celui de la Corogne, en Espagne, et celui de Messine, en Italie, sont toujours en fonctionnement.


Liste des copies du phare d'Alexandrie...

... ou du moins dont l'architecte a visiblement été inspiré par sa forme.


Window of the world

Window of the world

La réplique du parc Window of the World (Chine)

La Chine s'est doté récemment d'une gigantesque parc d'attractions dans lequel sont reproduits les merveilles du monde. Le phare d'Alexandrie y occupe une place importante, il est très bien visible d'un peu partout. Cette reproduction semble assez fidèle au phare d'origine, pour ce qu'on en connait.


Taposiris Magna

Taposiris Magna

La tour Taposiris Magna (Egypte)

Taposiris Magna est une ville contemporaine du phare d'Alexandrie ayant disparu à la fin de l'Antiquité. Elle était située à 45 Kms à l'Ouest. Particulièrement développée à l'époque hellénistique, elle possède en son sein un temple dédié à Osiris dans lequel se trouve une tour impressionnante car c'est le seul bâtiment du site qui émerge des ruines. Cette tour a les mêmes caractéristiques que le phare, avec une base carrée, une partie intermédiaire octogonale et un sommet cylindrique. La base est toutefois beaucoup plus courte, encore que la photo ci-contre ne prend pas en compte l'enterrement naturel de la base de la tour par les conditions climatiques qui ont agglutiné le sable à ses pieds depuis l'Antiquité.


Phare de Douvres

Phare de Douvres

Le phare romain de Douvres (Grande-Bretagne)

Malgrè son aspect moyenageux, ce vieux phare est d'époque romaine, mais il a été restauré pendant le moyen-âge. Sur une base carrée que l'on reconnait mal l'élévation est bien orctogonale et les reproductions anciennes nous montrent un sommet cylindrique qui n'existe plus de nos jours. Ce phare est dans la ville de Douvres, en Angleterre.


Lanterne de Fréjus

Lanterne de Fréjus

Le phare de Fréjus (France)

Nommée Portus Julii à l'époque antique, la ville de Fréjus était une porte d'accès importante au territoire de la Gaule méridionale. Son port était doté d'un phare calqué sur le modèle de celui d'Alexandrie, mais terminé par une pyramide. Il mesurait 10m de haut seulement et aurait pu servir de point de repère plus que de vrai phare, pour les marins.

Du fait de l'avancé de la côte sur la mer, le site de ce phare est actuellement à l'intérieur des terres et peut s'admirer sans problème. On constate d'effectivement, il a sa base carrée et son élévation est octogonale.


La tour d'ordre de Boulogne (France)

Il s'agit là aussi d'un phare romain édifié, semble-t-il, au Ier siècle de notre ère par l'empereur Caligula. Elle se trouvait alors au port de Gesoriacum (Boulogne-sur-mer). Ce phare n'existe plus de nos jours, mais le beffroi de la ville rappelle la forme du phare d'Alexandrie, il semble donc qu'il y ai un rapport entre les deux, d'autant plus que sur la côte anglaise la ville de Douvres accueille un phare, partiellement ruiné, à peu près identique.


Torre del Oro

Torre del Oro

La Torre del Oro de Séville (Espagne)

Magnifique bâtiment en plein Séville, en Espagne, La Torre del Oro (Tour de l'Or) a une forme rappelant celle du phare d'Alexandrie. Certes elle n'en est pas une copie mais la rotondité tronquée du bâtiment rappelle l'octogonalité du phare alexandrin. Contrairement aux autres édifices de cette page il ne s'agit pas d'un phare mais d'une tour de défense.


Phare de la Corogne

Phare de la Corogne

Le phare de la Corogne (Espagne)

Ce phare est sans doute celui qui se rapproche le plus de son modèle. Massif, haut et imposant, il a une forte base carrée assez élevé et une tour octogonale un peu trop courte par rapport à l'original. Il se trouve à la Corogne, en Galice (Espagne). On l'appelle habituellement la Tour d'Hercule.

Il a été construit par Servius Lupus durant l'antiquité et il fut restaurée à plusieurs moments de son histoire pour nous parvenir dans ce bon état de conservation. C'est une rareté dans la mesure où la plupart des phares antiques n'existent plus de nos jours, ou à la rigueur existe mais ne sont plus que des vestiges archéologiques. Celui de la Corogne est non seulement en bon état mais fait toujours office de phare, comme à l'époque antique.


Leptis Magna

Leptis Magna

Le phare de Leptis Magna (Lybie)

La Lybie fut une province romaine comme tout le pourtour méditerranéen. La ville de El Khums s'appelait à cette époque Leptis Magna et il s'agissait d'un port dont le phare était bien connu du monde antique. Il était construit sur la base de 3 tours carrées superposées, de taille s'amoindrissant. Il est malheureusement détruit de nos jours, mais le site possède un grand nombre de restes de cette époque.

Ce phare a été construit pendant l'époque romaine entre 193 à 235 après JC.


Messine

Messine

Le phare de Messine (Italie)

Messine est une ville italienne en bordure du détruit du même nom, un détroit séparant le continent de la Sicile. Ce passage maritime est l'objet de nombreux courants marins et a donc nécessité de tout temps de nombreux phares tout le long du passage. Celui-ci est également d'époque romaine mais a été modernisé. Il est monté sur une base carrée trapue et surmontée d'une tour octogonale.


Phare d'Ostie

Phare d'Ostie

Le phare antique d'Ostie (Italie)

Ostie est une ville antique de la Rome Antique, c'était le port de Rome, à 35Kms à l'Ouest de la ville, à l'embouchure du Tibre. C'est au Ier siècle après JC que l'empire finit par construire un nouveau port à Rome, l'ancien étant trop petit pour traiter l'augmentation du trafic de marchandises inhérante à la puissance croissante de l'empire. Le site choisi fut celui de l'embouchure du fleuve où fut créé non seulement un port mais aussi une ville nouvelle : Ostie.

Le phare qui y fut construit pour diriger les bateaux était de même style que celui d'Alexandrie. L'inauguration du port eut lieu en 66 après JC, par Néron.



Voir aussi :

Tout sur le phare d'Alexandrie

Les 7 merveilles du monde





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.