Architecture du mausolée d'Halicarnasse

FR EN ES



Architecture du mausolée d'Halicarnasse


Pour faire une description de l'architecture du mausolée d'Halicarnasse, le fameux tombeau du roi Mausole qui est devenu l'une des sept merveilles du monde, il faut s'appuyer sur les documents que nous ont laissé les géographes et historiens de l'antiquité, des documents pour la plupart reprenant des témoignages d'autres personnes. Il faut donc être relativement prudent, les risques d'erreurs sont grands, mais heureusement les scientifiques et les archéologues sont parvenus à nous proposer une architecture relativement fiable de ce qu'était ce mausolée. Le voici représenté.

Plan du mausolée

Plan du mausolée

Si la plupart des représentations montrent un bâtiment indépendant il faut savoir qu'il était entouré d'une muraille formant un rectangle de 242,5m de long et 105m de large. Au centre de cette grande cour se dressait une plate-forme disposant d'un escalier bordé de lions de pierre. Le mausolée proprement dit se trouvait au centre bien sûr, il peut être découpé en quatre parties, de la plus basse à la plus haute, chacune ayant les hauteurs suivantes :

  • Tombeau : 13m
  • Colonnade : 12m
  • Toit : 12m
  • Quadrige : 6m

Il était protégé aux quatre angles par des statues en pierre de soldats à cheval. Le corps du tombeau était en forme de pyramide tronquée, mais une pyramide tellement peu inclinée qu'on dirait un cube. En fait c'est un parallélipipède, la base mesurait 38,4m par 32,5, pour 13m de haut. La partie basse et haute du tombeau était décorée d'une frise montrant des batailles de centaures avec des lapiths et les Grecs en combat avec les Amazones, une race de femmes guerrières originaires des bords de la mer noire ayant vécu 1000 ans avant JC. Les archéologues du XIXe siècle ramenèrent de grandes portions de la frise en Angleterre, ils sont présentés au British Museum.

Frise des Amazones

Frise des Amazones

Le long du mur du tombeau se trouvaient aussi deux rangées de décoration. La plus basse était faite de statues de Dieux et de Déesses, la deuxième était des statues de combats équestres. Enfin au sommet du tombeau il y avait la seconde frise. Puis commence la deuxième partie du mausolée, la colonnade. Elle était faite de 36 colonnes fines de 12m hauteur, elles étaient espacées d'à peu près 3m. Derrière les colonnes se trouvait un solide bloc de pierre de type cella qui portait le poids du toit massif de la tombe. Entre chaque colonne était disposée une statue représentant un être humain. Si on ne peut pas forcément être sûr de qui il s'agissait, les spécialistes s'accordent sur le fait que se seraient les membres de la cour du roi qui auraient été représentés ici.

Le toit, à 24 degrés, était de forme pyramidale. A sa base se trouvait une rangée de lions sculptés dans la pierre, et au sommet se trouvait le quadrige (char à deux roues tirés par 4 chevaux) qu'occupait une statue de Mausole.

Lion du sommet

Lion du sommet

Statue de Mausole

Statue de Mausole

Cheval du quadrige

Cheval du quadrige

Le quadrige au sommet du toit est décrit dans la partie consacrée au mausolée.



Voir aussi :

Tout sur le mausolée d'Halicarnasse

Les 7 merveilles du monde





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.