Traduire en français Translate in english



Visiter le Christ rédempteur de Rio


Le Christ rédempteur est magnifique, tout en haut du Corcovado. Sa position géographique est un très bel atout pour lui, mais pour le visiter, on se dit naturellement que ça doit être complexe. Mais non, la préfecture de Rio a mis en place des moyens de locomotion tout à fait pratique, avec des améliorations notables ces dernières années. Il y a trois solutions pour monter sur le Corcovado : En train, en bus ou à pieds. Les tarifs diffèrent, en fonction du moyen choisi pour y aller.


Se rendre sur place


Si vous montez en train

C'est notre moyen de transport préféré. Il part de la gare de Cosme Velho, en bas de la montagne, et vous laisse au sommet. C'est le moyen de transport le plus pitorresque, il traverse le parc national de Tijuca et pour peu que vous vous soyez mis du côté droit du train, vous aurez une vue superbe sur le parc, sa forêt, et parfois sur la ville. Le trajet dure 20 minutes, et il y a un train toute les demi-heures. Ils sont caractéristiques, de couleur rouge vif, et sont en fait des train à crémaillères.


Acheter les billets

Vous pouvez acheter vos billets à plusieurs endroits dans la ville. Le mieux est de les prendre sur Internet, sur le site officiel du train du Corcovado (cliquez ici, mais vous pouvez aussi les prendre aux bornes automatiques et aux guichets de la gare, au syndicat d’initiative Riotur, il est rue de la Candelaria, dans le centre, au kiosque Riotur (face du Copacabana Palace), ou aux loteries de Rio. Ces dernières sont des boutiques de vente de billets de loterie, elles sont reconnaissables grace à leurs symboles représentant un trèfles à quatre feuilles... assez moche...

Billet pour le train

Billet pour le train

Attention, depuis le 1er juillet 2016 il est impossible d'acheter un billet pour le jour même, il vous faudra désormais prévoir votre date de visite. C'est dû à la grande popularité du monument, comme le train ne fait d'un aller-retour par demi-heures, et qu'il ne peut prendre qu'un nombre limité de passagers, les files d'attente étaient parfois très longues, beaucoup trop longues. Il arrivait parfois que lors de l'achat, le matin, tôt, les visiteurs s'entendent dire qu'il n'y aura une place pour eux qu'en fin d'après-midi. L'Etat de de Sao Paulo a fait en sorte d'améliorer ça en imposant d'organiser son départ pour fluidifier le traffic des visiteurs, ce qui est sans doute un moindre mal.


Tarif

Si vous montez en train, vous paierez en une seule fois la trajet aller-retour et la visite du monument, soit R$ 68,00 par adulte en haute saison et R$56,00 en basse saison. Les enfants de 6 à 11 ans paieront R$ 44,00, les moins de 6 ans ne paieront rien du tout, et il existe un tarif "Plus de 60 ans", mais qui ne concerne que les résidents (R$ 22,00). La haute saison est assez chaotique, elle change d'année en année. En 2016 elle durait du 15 décembre au 15 février, du 1er juillet au 21 août, les samedi, dimanche et toutes les vacances...locale, donc à vous de savoir quand les brésiliens sont en vacances ! Il existe aussi un tarif de groupe, mais là, il faut les contacter.

Par ailleurs le train opère de 8 heures du matin à 19h le soir, au rythme d'un train par 1/2 heure. Il est possible de décaler la date de départ initialement prévu, que se soit parce que vous avez raté votre départ ou pour toute autre raison, mais ça devra être pour un nouveau départ dans les 30 jours suivants et avec un complément tarifaire de 30% du ticket.

Et puis n'oubliez pas que les tarifs évoluent. Ceux indiqués ici datent de 2016. En cas de doute, ce sont les tarifs du site officiel du train du Corcovado qui font foi.

Le trajet

Le trajet

Train du Corcovado

Train du Corcovado


Se rendre à la gare de Cosme Velho

Pour se rendre à la gare de Cosme Velho, le mieux est de prendre le bus en fonction de là où vous êtes dans la ville, il vous descendra devant l'église du quartier qui est face à la gare. Impossible de la rater. Sinon vous pouvez y aller en taxi, voire en métro, mais là, la station de métro la plus proche est quand même à 3 Kms de Cosme Velho, ce qui fait quand même une belle marche, surtout avant de monter au Christ.

Pour le bus, de Praça XV, Zona Sul direction, prendre l'un des bus suivants : 422, 498 ou 180. Descendre à l'église São Judas Tadeu. D'Ipanema, prendre les bus 570, 583 ou 584. De Copacabana, se sera le bus 583. De la gare de bus de Novo Rio prendre le 126 (Rodoviária x Laranjeiras), descendre face au Fluminense Sports Club. Revenir en arrière à pied jusqu'à Laranjeiras Street et prendre l'une des lignes suivantes : 422, 498, 497, 180, 584, 583.


Quelques informations sur le train du Christ rédempteur

Maintenant que vous êtes dans la gare en train d'attendre le train, prenez donc un petite minute pour apprendre que le train que vous allez prendre avance à 15Km/h en montée et 12Km/h en descente (et oui !). Il pèse 36,8 tonnes, locomotive et wagons), et qu'il transporte 345 passagers par heure en moyenne. Le trajet dure 20 minutes. De plus le site Internet du train du Corcovado vous indique une liste de comportements prohibés, liste dans laquelle on peut lire qu'il est interdit de nourrir les animaux, de chasser, d'avoir sur soi une arme à feu ou un objet contondant, d'arracher des plantes, de détruire l'héritage culturel, d'écouter de la musique trop fort, d'être à moitié à poil (oui, "to be half naked" !) et même de prendre un bain dans les toilettes. Vous voilà prévenu.

Rua Cosme Velho, 513

Cosme Velho - Rio de Janeiro - RJ

Téléphone : 55 21 2558.1329


Si vous montez en bus

Les bus sont en fait un système de navettes mis en place par la préfecture de Rio. Ils sont blancs avec un logo vert et bleu représentant le Corcovado (stylisé) et attendent les touristes au métro Largo do Machado, à Copacabana ou à Paineiras.

Les vans

Les vans

Les navettes circulent tous les jours de 8h à 17h et coûtent R$ 62,00 (Largo do Machado et Copacabana) ou R$ 35,00 (Paineiras). Il s'agit de robustes vans blancs de la marque Mercedes, modernes, assurant un certain confort durant le trajet. Monter sur place en navette est un peu moins intéressant qu'en train qui traverse l'épaisse forêt de Tijuca. En navette, ce n'est pas qu'on ne la traverse pas, c'est que la route étant plus large que la voie de chemin de fer, on n'a moins le côté "végétation" qui ressort pendant le trajet.

Il n'y a pas de système de vente de tickets à l'avance pour les bus, on paie directement au chauffeur, à la montée dans le véhicule. Il y a approximativement un départ toute les 10 minutes.


Si vous montez à pieds

Et pourquoi ne pas aller voir le Christ Rédempteur de Rio à pieds ? Ce n'est pas qu'une idée farfelue, de nombreuses personnes en font l'expérience chaque jour. Ce n'est bien sûr pas la même façon d'aborder la visite, à pieds, vous mettrez beaucoup plus de temps, mais vous traverserez la forêt du Tijuca en plein coeur. Et arriver au monument après une bonne heure de randonnée, c'est tout autre chose que de le visiter de façon classique.

Il faut commencer par s'équiper. La randonnée est assez facile, mais elle est longue, il faut donc avoir une certaine habitude de la marche. Mettez de bonnes chaussures de marche, et prenez des bouteilles d'eau, quelques provisions et en fonction de la météo, un vêtement étanche.

Le chemin dans la forêt

Le chemin dans la forêt

Le point de départ et au parc Lage, le point de convergence de nombreux bus. Au fond à droite se trouve une petite cabane qui marque le début du sentier. Il est indiqué que la randonnée dure 1h10, mais en fonction de votre habitude et vos capacité, comptez plus (ou moins...) Sachez que la randonnée n'est quasiment que de la montée, souvent très raide, dans une forêt dense. Le panorama s'ouvre régulièrement sur la ville et c'est un moment absolument magique. La première partie de la randonnée est simple, elle dure jusqu'à ce que vous passiez les trois cascades. La seconde partie est beaucoup plus rude, mais elle est assez courte, donc il ne faut pas s'affoler. En marchant lentement, même les moins habitués montent sans problème. Vous arrivez ensuite sur la route qui monte au sommet, et c'est la partie la moins intéressante puisque vous partagez l'asphalte avec le reste des touristes. C'est ainsi que vous arriverez au monument.

Bien sûr en passant par là, vous ne paierez que le droit d'accès au monument, pas le transport : c'est R$ 22,00 en haute saison, et R$ 18,00 en basse saison.


Handicap

La visite du Christ Rédempteur est possible pour les personnes en fauteuil roulant, le monument dispose d'un ascenseur pour éviter les marches, et les équipements sur place sont prévus (toilettes, restaurants, boutiques, etc.)


Services

Là où il y a du tourime, il y a des services ! Aucune difficulté pour trouver, sur place, de quoi se restaurer, se désaltérer, ou soulager un besoin pressant. Tout est organisé, et même si le lieu est assez à l'étroit le flot de touristes est parfaitement canalisé et permet de voir relativement bien le monument.

Les équipements

Les équipements

Un des restaurants

Un des restaurants

En savoir plus sur les Equipements


Meilleurs moments pour aller à Rio

Rio-de-Janeiro est agréable toute l'année. Etant dans l'hémisphère Sud, c'est l'été de novembre à avril, une période très chaude que les européens affectionnent car il y fait une franche chaleur qui s'oppose au froid de nos hivers. Mais l'hiver à Rio est intéressant aussi car il y fait quand même moins chaud, tout en restant agréable. De juin a septembre, la température moyenne est quand même de 29° alors qu'en été, ça monte sans problème à 35°, une température qui peut être difficile à supporter. On peut donc dire que Rio est une ville qui reste agréable tout au long de l'année et qu'il n'y a pas de saison à préférer, il suffit juste de savoir si vous recherchez de hautes températures ou une chaleur plus abordable.

En ce qui concerne les précipitations, elles sont rares de mai à octobre, par contre le reste de l'année elles sont plus abondantes. Voici d'ailleurs un petit tableau des températures minimales et maximales moyennes à Rio, ainsi que la hauteur des précipitations.


Mois Ensoleillement (h/j) T moyenne min (°C) T moyenne max (°C) T record min (°C) T record max (°C) Précipitations (mm) Jours de pluie
Janvier 7 24 30 16 38 124 13
Février 7 24 30 17 38 121 11
Mars 7 23 29 18 35 129 12
Avril 6 22 28 16 35 106 10
Mai 6 20 26 13 34 78 10
Juin 6 19 25 11 33 52 7
Juillet 6 18 25 11 32 40 7
Août 7 19 25 12 35 42 7
Septembre 5 19 25 10 37 65 11
Octobre 5 20 26 14 40 78 13
Novembre 6 2127 15 37 103 13
Décembre 6 23 29 13 40 136 14

Source : quandpartir.com

Une petite remarque amusante sur Rio. La plupart des appartements ne disposent pas de chauffage central, et ce n'est pas par économie mais bel et bien parce qu'il est inutile de chauffer les habitats, à Rio !


Et durant la journée ?

Le meilleur moment de la journée pour visiter le Corcovado est sans nul doute le matin, tôt, et ça pour deux raisons. D'abord parce qu'il y a naturellement moins de monde et donc c'est plus agréable, ensuite parce qu'à partir de 11h, souvent, une brume se lève sur Rio, elle limite la vue quand elle ne la bouche pas, tout simplement. La météo est changeante à Rio, c'est un climat océanique. Quand les nuages approchent, inutile de monter au Corcovado, vous serez forcément au-dessus des nuages, et donc la vue sera bouchée ! C'est d'ailleurs pour ça qu'il faut proscrire toute montée sur place un jour qui ne soit pas ensoleillé (Il y en a pas mal, là-bas), mais ça devient difficile à faire car désormais, si on veut monter en train (le moyen le plus sympathique), il faut acheter ses places à l'avance pour un jour dont on ignore encore la météo !

Sinon le soir est aussi un bon moment car la ville s'illumine. Ca fait un peu le même effet quand on visite la tour Eiffel, à Paris, le soir, ou la skyline de New-York par une belle soirée d'été.


A voir

Finalement il y a assez peu de choses à découvrir au Christ rédempteur. Ce n'est pas décevant mais la principale activité consiste à admirer la vue époustouflante que l'on a de la plate-forme dominant la baie de Rio. Il y a quelques même quelques autres éléments à voir, comme les bustes des deux principaux auteurs de la statue, les panneaux explicatifs, la balade en train, la chapelle sous la statue, et surtout la statue elle-même, beaucoup plus impressionnante de près que de loin.

En savoir plus sur ce qu'il y a à voir sur le site du monument.


Le tourisme dans le temps

Avant que le Christ rédempteur ne soit construit le Corcovado n'était rien d'autres qu'une montagne dominant la ville. La présence du train touristique (le premier du Brésil) et de la route on permit la construction d'un joli kiosque de verre surnommé Chapéu do Sol (Chapeau de soleil) en raison de sa forme évoquant un canotier. Il existe de nombreuses reproductions de ce kiosque qui fut l'unique installation du mont pendant longtemps. Les Cariocas s'y rendaient en balade le dimanche pour admirer le superbe panorama que l'on a de là-haut.

Le kiosque initial

Le kiosque initial

Cette structure est restée sur place après la construction du Christ pendant 9 ans, il a été démonté en 1940.



Voir aussi :

Description du Christ rédempteur

Symboles du Christ rédempteur





Copyright 2013 - 2018 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.