Emplacement du temple du Bouddha d'émeraude

FR EN ES



Emplacement du temple du Bouddha d'émeraude


Le Wat Phra Kaeo, autrement appelé Temple du Bouddha d'émeraude, se trouve au centre de Bangkok, la capitale de la Thaïlande. Bangkok est dans la partie Sud du pays, proche des plages du golfe de Thaïlande.


Temple du Bouddha d'émeraude la nuit

Temple du Bouddha d'émeraude la nuit


C'est une ville qui est traversée par le Chao Phraya, le fleuve local. Large et paresseux, il dicte à l'agglomération trépidante un rythme plus lent que la normale. Autrefois elle était traversée de nombreux canaux, mais à l'exception de quelques uns ils ont été comblés pour être transformés en avenue. De nos jours, Bangkok est traversé par de nombreuses avenues rectilignes qui sont une preuve de leur histoire.

Dans un méandre du fleuve, sur la rive orientale, se trouve les principaux éléments du patrimoine de la ville. En point d'orgue, le palais royal et le Wat Phra Kaeo, à quelques dizaines de mètres seulement de la rive. Au Nord se trouve l'hippodrome, il se remarque bien sur une carte.


Adresse

L'adresse officielle est :


Na Phra Lan Rd, Khwaeng Phra Borom Maha Ratchawang, Khet Phra Nakhon, Krung Thep Maha Nakhon 10200, Thaïlande

Le lieu, s'y rendre

Le temple du Bouddha d'émeraude est dans l'enceinte du grand palais. En fait, une fois qu'on a passé le contrôle et l'entrée, on est dans la zone palatiale, mais les deux secteurs sont clairement séparés par des hauts murs. Ce qui n'empêche pas de passer de l'un à l'autre, puisque la visite est jointe. Pour être plus précis, le Bouddha d'émeraude est dans le « temple du Bouddha d'émeraude », lui-même un des nombreux bâtiments du centre religieux palatial, un centre religieux inclus dans l'enceinte du palais royal. Cette succession d'inclusions est une pure originalité.

Pour se rendre sur place, il n'y a pas beaucoup de moyens différents : Le métro n'y arrive pas, et la ligne aérienne non plus. Vous pouvez certes prendre les bus de la ville, mais ils ne sont pas spécialement pratiques, et si vous venez d'un autre quartier de Bangkok, il ne reste que deux solutions : Le taxi ou le touk-touk. Heureusement, ils sont tous les deux économiques. Le taxi est confortable, sûr, mais il est un peu plus lent car la ville est continuellement embouteillée. Le touk-touk, lui, est un moyen de transport original typique de la ville. Peu cher et rapide, il se faufile dans la circulation un peu comme le ferait une moto. A faire au moins une fois, pendant son séjour !


Vue aérienne du palais royal

Vue aérienne du palais royal

Vue aérienne du temple

Vue aérienne du temple


Les cartes

Mappemonde

Mappemonde

D'un point de vue général le temple du Bouddha d'émeraude se trouve sur le continent asiatique, pour être plus précis en Asie du sud-Est. Descendons le voir d'un peu plus près.
Péninsule du Sud-Est asiatique

Péninsule du Sud-Est asiatique

Le temple du Bouddha d'émeraude se trouve en Thaïlande, au Nord du golfe du même nom.
La région de Bangkok

La région de Bangkok

En descendant un peu on voit Bangkok, une mégalopole en bord de mer.
Bangkok

Bangkok

Si on s'approche de Bangkok, on constate que le temple est en plein centre-ville, tout près d'un bras du fleuve.
Quartier

Quartier

En descendant encore on voit bien le palais royal, à l'intérieur duquel se trouve le temple du Bouddha d'émeraude.
Le temple du bouddha d'émeraude

Le temple du bouddha d'émeraude

Plan détaillé du temple du Bouddha d'émeraude.

Distances avec les autres temples touristiques

La visite d'un site touristique, surtout dans un pays aussi éloigné (pour un occidental) doit être un minimum réfléchie, car si chacun a sa propre opinion en ce qui concerne la visite d'une ville comme Bangkok, il y a quand même quelques informations à connaître pour planifier un peu son séjour. Et connaître les distances entre les sites touristiques les plus connus de la ville en est une. Donc avant tout, il faut rappeler que le temple du Bouddha d'émeraude est inclu dans l'enceinte du palais royal, donc les deux sites se visitent en même temps.

A présent, considérons que le point de départ de votre visite de la ville soit le temple du Bouddha d'émeraude (Wat Phra Kaeo).

pour le Temple du Bouddha couché (Wat Pho), vous n'aurez pas besoin de beaucoup vous tracasser : il suffit de traverser la rue pour s'y rendre. En effet, ces deux temples sont quasiment côte à côte. comme les entrées ne sont pas face à face, il faudra marcher un peu, mais dans l'ensemble, vous pouvez considérer que les deux sites se visitent ensemble.

Pour le Temple du Bouddha d'or (Wat Traimit), il faudra prendre un taxi ou un touk-touk car il est de l'autre côté du centre-ville. Ce n'est pas très loin mais il n'est pas possible d'y aller à pieds, à moins que vous aimiez perdre du temps dans les fumées des voitures. sur place vous serez à la limite du quartier chinois, qui peut faire un but de promenade, mais essentiellement le soir car en journée il n'y a rien de vraiment marquant, par ici. Notons toutefois que le Wat Traimit est petit, mais impressionnant car il contient un magnifique bouddha en or... massif. Il fait 5 tonnes et fait partie du trésor de la Thaïlande, au même titre que l'or qui se trouve à la banque centrale. Inutile de vous déconseiller de tenter de le toucher, la sécurité est impressionnante.

Pour le Temple de l'aube (Wat Arun), vous devrez prendre le ferry. Très original, je vous le conseille vivement, c'est une petite expérience amusante. A pieds dirigez-vous vers le fleuve, vous tomberez sur le terminal du ferry, derrière un petit marché couvert. Le ferry traverse toute les 10 minutes le fleuve pour une somme modique (4 baths en 2014, soit quelques centimes) Le terminal, de l'autre côté du fleuve, est à 100m de l'entrée du Wat Arun. On le voit bien, c'est un immense stupa de stype Khmer.


Choix de l'emplacement

Pourquoi ce temple se trouve-t-il ici ? C'est tout simple, c'est juste une raison historique.

En effet, quand les Birmans ont défait les Thaïlandais à la fin du XVIIe siècle, ces derniers ont fuit vers le Sud et se sont installés sur de nouvelles terres. Il y a eu alors création d'une nouvelle dynastie (les Chakri, qui donnèrent les rois nommés « Râma ») et d'une nouvelle capitale, Bangkok. Ils construisirent un palais royal et y installèrent un temple pour protéger le Bouddha d'émeraude qu'ils avaient emporté avec eux. Ce n'est pas anodin : Ce Bouddha, déjà très vénéré, a toujours été installé dans un temple à l'intérieur de l'enceinte du palais royal, et ça qu'il ait été à Chiang Maï, Lanpang, Ayutthaya, Ventiane ou Bangkok.

Avoir un temple pour abriter le Bouddha d'émeraude dans le palais est donc une tradition tenace. D'ailleurs, rien ne dit que la suite de l'histoire du pays ne provoquera pas, un jour, un déplacement dans une autre ville… Mais on peut deviner que ce sera une ville royale !




Copyright 2013 - 2019 - Prohibida la reproducción sin el permiso del autor. Este sitio web es privado, no oficial, como resultado del trabajo de compilación de las obras de diferentes autores. A menos que se indique lo contrario, las fotos son libres de regalías. Para distinguir ilustraciones gratuitas de otras, ver: Fuentes documentales. Otros sitios web del mismo autor en otros dominios: Marguerite Duras, Pirineos Orientales. Autor del sitio: ver créditos.