La dynastie des Chakri

FR EN ES



La dynastie Chakri


La dynastie Chakri est le nom donné à la succession des rois de Thaïlande depuis 1782. La Thaïlande étant une monarchie constitutionnelle, ces rois sont toujours sur le trône de nos jours, bien qu'ils n'aient que peu de pouvoir réel. Ils portent tous le même nom de règne, "Rama". Le fondateur fut donc Rama Ier, son successeur fut Rama II. Le roi actuel est Rama X, il a pris ses fonctions en 2016.

Cette dynastie a connu deux évènements majeurs au cours de son histoire : La transformation du régime de monarchie absolue en monarchie constitutionnelle (en 1932) et celle du royaume de Siam en République de Thaïlande, en 1939. Mais ces deux évènements ne doivent pas faire oublier que c'est la fondation de cette dynastie, en 1782, qui est à l'origine de la création de la ville de Bangkok.


Origine de la dynastie

Comme un peu partout dans le monde, lorsqu'une dynastie royale se constitue, c'est que la précédente a disparu. Il peut y avoir plusieurs raisons à ça, la plupart du temps il s'agit d'un renversement du régime en place. Parfois, c'est un renversement légal, comme le fait qu'une succession ne puisse se faire, dans certains pays, que par les hommes et que le dernier souverain n'a eut que des filles. Parfois aussi la mise en place d'une nouvelle dynastie est dû au chaos engendré par une révolution, un soulèvement populaire. Dans le cas de la dynastie Chakri, c'est une défaite militaire qui déclencha le processus, et un coup d'Etat qui l'acheva.

Avant ces évènements la situation était relativement simple. La dynastie régnante était celle du royaume d'Ayutthaya, une ville actuellement à 60Kms au Nord de Bangkok. C'était un royaume fondé en 1351 dont le territoire reprenait approximativement l'actuelle Thaïlande, à quelques régions du Nord et de l'Est près. Ce royaume connut évidemment de nombreux avatars, mais la lutte constante avec les voisins birmans provoqua la guerre de trop. En 1767 les Birmans s'emparèrent de la capitale et la détruisirent en partie. Le roi mourut et son fils Taksin, qui participa à la défense de la ville, parvint à s'échapper. Le royaume fut alors découpé en 6, Taksin devenant le roi de Thonburi, une ville à l'Ouest d'Ayutthaya. Il fut suivi par le général Thong Duang, son ami. En 15 ans Taksin repris une grande partie de son pays, il l'unifia et développa son économie. Mais en 1782 il fut déclaré fou et fut exécuté par Thong Duang le 7 avril. Ce dernier prit alors sa succession sous le nom de Rama Ier.

C'est ainsi que l'éphémère royaume de Thonburi prit fin, remplacé par celui du royaume de Siam.


Rama Ier : Le fondateur

Rama I

Rama I

Né à Ayutthaya le 20 mars 1737 - Décédé à Bangkok le 7 septembre 1809 - A régné du 6 avril 1782 à sa mort.


Lorsqu'il arriva au pouvoir Rama Ier organisa différemment son royaume de ce qui avait été fait précédemment. Il déplaça sa capitale à Bangkok, une ville créé ex-nihilo sur une surface au Sud d'Ayutthaya. Il y fit construire un palais royal près duquel il installa un temple pour abriter le Bouddha d'émeraude, considéré dèjà à cette époque comme un objet spirituel de la plus haute importance. Rama Ier poursuivit surtout le travail de réunification du royaume en présentant des textes législatifs inédits et en recompilant le Ramakien, le récit national thaïlandais. Il s'agit d'un ensemble de textes basé sur le Ramayana, un ensemble de récits indiens populaires tout autant que légendaires qui avaient été importés par les commerçants de la fin du 1er siècle. En le réécrivant et l'installant dans l'environnement thaïlandais, ce texte est devenu un récit national qui cimenta la future nation.

Sinon, Rama Ier lutta à plusieurs reprises contre les Birmans qui tentèrent deux fois de prendre Ayutthaya.

En savoir plus sur Rama I.


Rama II : Le littéraire

Rama II

Rama II

Né à Samut Songkram le 24 février 1767 - Décédé à Bangkok le 21 juillet 1824 - A régné du 7 septembre 1809 à sa mort.


Le fils de Rama I a eut la chance de ne pas connaître de grands conflits armées durant son règne. Héritant d'un royaume relativement stable il put se consacrer à améliorer les liens commerciaux et développer les arts dans la culture Thaï.

Les liens commerciaux furent tissés essentiellement avec les premiers occidentaux qui commençaient à arriver sur les côtes d'Asie du Sud-Est. Mais malgré les possibilités intéressantes qu'ils pouvaient représenter, Rama II préféra se tourner vers les terres et commercer avec les peuples alentours, et en particulier avec les Chinois qui commençaient eux aussi à s'ouvrir sur l'extérieur. C'est son fils, Rama III, qui développera plus sérieusement les liens commerciaux avec les occidentaux.

L'autre particularité du règne de Rama II est le développement des arts Thaï et plus particulièrement de la littérature, dont il était féru. Sa mort, en juillet 1824, provoque un courte crise de succession qui écarta son fils, trop jeune, au profit de son neveu.

En savoir plus sur Rama II.


Rama III : Le conquérant

Rama III

Rama III

Né à Bangkok le 31 mars 1787 - Décédé à Bangkok le 2 avril 1851 - A régné du 24 juillet 1824 à sa mort.


Rama III fut l'un des plus important roi de la dynastie Chakri, avec Rama I et Rama VI. Monté sur le trône alors qu'il n'était que le neveu de son prédécesseur, il a dû cette honneur au fait que le fils aîné de Rama II était trop jeune pour gouverner.

Le règne de Rama III est fait d'une longue lutte contre les voisins du royaume de Siam. La paix relative dont son oncle a joui disparu avec son accession au trône et l'attaque des Laotiens sur Bangkok. Il faut dire que le Laos avait été soumis des années avant et que son roi, capturé jeune par les Siamois et éduqué selon la tradition Thaï, tenta de faire reprendre l'indépendance à son royaume. Mais il fut battu. Rama III fit aussi face aux Birmans, peuple voisin éternel ennemi des Thaïs, qui furent dominés par les Anglais avec lesquels Rama III s'était lié. Mais un différent apparu entre les Anglais et les Siamois et ces derniers se replièrent sur leur territoire, se contentant d'effectuer quelques rares échanges commerciaux avec leurs alliés. Enfin Rama III fut aussi partie-prenante dans un conflit avec les Cambodgiens, conflit qui se solda par l'entrée des Français en Asie du Sud-Est.

En savoir plus sur Rama III.


Rama IV : Le Père de la science et de la technologie

Rama IV

Rama IV

Né à Bangkok le 18 octobre 1804 - Décédé à Bangkok le 1er octobre 1868 - A régné du 2 avril 1851 à sa mort.


Rama IV est connu sous son nom de naissance, Mongkut. C'était le second fils de Rama II, mais il n'a pas pu prendre la succession de son père à cause de son jeune âge et des ambitions de son cousin, le futur Rama III, plus âgé et donc plus expérimenté. Toutefois à la mort de Rama III, c'est bien Mongkut qui monta sur le trône, mais sans pouvoir passer la lignée successoriale à ses enfants.

Rama IV, jeune, entra dans les ordres comme c'était de tradition. Il était en effet courant que les jeunes hommes prennent l'habit de moine bouddhique pendant un an avant de revenir à la vie civile. Or, quand son père est décédé, Rama IV était moine depuis déjà un an. Il revint donc dans la vie civile mais son rejet à la succession du trône l'y fit revenir. Il passa toute sa vie en tant que moine, à l'exception des années durant lesquels il régna.

Son règne est caractérisé par la pression des occidentaux concernant la colonisation. Si les Français détenaient déjà le Viet-Nam et les Anglais la Birmanie, Rama IV dû lutter à de nombreuses reprises contre cet ennemi lointain pour conserver le contrôle du royaume de Siam. Ces luttes se firent essentiellement diplomatiquement, ce qui était déautant plus complexe à faire qu'il souhaitait faire entrer son royaume dans le modernisme qu'ils leurs apportaient. Si l'on ne devait retenir qu'une des réussites de Rama IV, ce serait ça, sa capacité à conserver son indépendance tout en faisant entrer son royaume dans l'ère moderne. Mais l'indépendance qu'il parvint à garder ne fut pas sans conséquences : Il perdit la mainmise sur le Cambodge, le Laos et même la Malaisie.


Rama V : Le modernisateur

Rama V

Rama V

Né à Bangkok le 20 septembre 1853 - Décédé à Bangkok le 23 octobre 1910 - A régné du 1er octobre 1868 à sa mort.


Rama V est le roi de Siam qui a le plus souffert de l'influence occidentale. La pression mise par les pays européens, mais aussi américains, s'est intensifiée durant son règne. Si il a dû lutter contre cette tentative de colonisation, elle s'est surtout soldée, en définitive, par une occidentalisation massive des pratiques et des coutumes locales. Ainsi des notions avancées de médecines ont-elles été introduites, de même que le système décimal, l'abolition de l'esclavage, etc. Rama V fit construire des universités pour former son peuple, il créa aussi les écoles navales, militaires, et d'administration. Cette dernière est aussi profondément remaniée durant son règne, avec une centralisation accrue des offices publics.

Industriellement le pays se développe rapidement : Création d'un réseau de chemin de fer moderne, puis de voies de communication terrestres. Rama V fut le premier roi à se déplacer dans les pays étrangers : Chine, Inde, Singapour, puis une tournée en Europe qui passa par la France. Ces déplacements marquèrent la volonté du souverain d'inscrire son pays dans le monde, et c'est aussi un jalon dans l'histoire de la future Thaïlande.


Rama VI : L'artiste excentrique

Rama VI

Rama VI

Né à Bangkok le 1er janvier 1880 - Décédé à Bangkok le 26 novembre 1925 - A régné du 23 octobre 1910 à sa mort.


Rama VI n'aurait jamais dû devenir roi de Siam, non pas qu'il n'avait pas la légitimité pour, mais plutôt parce que ces moeurs peu orthodoxes auraient dû l'écarter d'un rôle aussi important que celui de dirigeant de royaume. Mais son père avait fait mettre en place la règle de primogéniture qui veut que l'ainé de chaque roi prenne sa succession, ce qui n'avait pas été fait jusqu'à présent.

Il gouverna le royaume pendant 15 ans durant lesquels se déroula la 1ere guerre mondiale. Sa position initiale de neutralité, puis son alliance avec les forces qui vaincront rendront son royaume plus fort que ce qu'il était avant son entrée sur la scène politique. Il faut dire que par rapport à son prédécesseur, Rama VI multiplia encore plus ses liens avec les pays étrangers, ce qui était dans l'air du temps de toute façon. En politique interne, il poursuit la politique de modernisation de l'Etat et y introduisant à bon escient une partie démocratique elle aussi dans l'air du temps. Rama VI semble avoir compris à temps les désirs de démocratisation de son peuple avant qu'il ne soit trop tard. C'est d'ailleurs son successeur qui provoquera la chute du royaume et l'instauration d'une république.

A titre personnel Rama VI était un fin lettré. Il multiplia les actes en faveur de la culture Thaï, se rapprochant d'un régime politique nationaliste.


Rama VII : L'exilé

Rama VII

Rama VII

Né à Bangkok le 8 novembre 1893 - Décédé à Surrey (Angleterre) le 30 mai 1941 - A régné du 26 novembre 1925 au 2 mars 1935.


Rama VII fut le dernier roi de Siam. Il est celui sous le règne duquel le royaume cessa d'exister, remplacé par une monarchie constitutionnelle qui changea de nom pour prendre celui de "Royaume de Thaïlande". Son règne ne dura que 9 ans, c'est le plus court de tous les monarques Chakri.

Le principal fait de Rama VII au pouvoir fut de prendre en considération la révolte de 1932 comme une révolution. Cette prise de conscience l'amena à poursuivre son règne sous une autre forme, et permit au pays de rester stable. C'est durant l'année 1932 qu'un groupe de plus en plus important de personnes Thaïs décida de renverser la monarchie absolue au profit d'un système politique plus démocratique. Le 24 juin 1932 ils passèrent à l'acte et s'emparèrent de la salle du trône, malgré le fait que le roi ne soit pas dans le palais. Ils arrêtèrent les principaux officiers présents et adressèrent un ultimatum au roi pour qu'il accepte de faire une transition démocratique dans le pays. Ils lui proposèrent que le royaume devienne une république monarchique, mais en cas de refus, ils se réservaient le droit d'imposer une république.

Le roi accepta immédiatement la proposition. Le 26 il était de retour à Bangkok et reçu les membres de la rebellion. Il fit alors un geste impensable jusqu'alors : A leurs entrées, il se leva. Ce simple geste était l'acceptation que le roi n'était désormais ni plus ni moins que les rebelles, car auparavant jamais le roi ne se serait levé en présence de qui que ce soit.

Le nouveau pays s'organisa donc autour d'élections populaires. Rama VII eut un rôle plus symbolique, mais il fut rapidement en désaccord, aussi préféra t-il s'exiler volontairement an Angleterre, où il finira sa vie. Il abdiqua le 2 mars 1935.


Rama VIII : L'inconnu

Rama VIII

Rama VIII

Né à Heidelberg (Allemagne) le 20 septembre 1925 - Décédé à Bangkok le 20 juin 1946 - A régné du 2 mars 1935 à sa mort.


Rama VIII a pour particularité être mort très jeune, à l'âge de 20 ans seulement. Des doutes plannent toujours sur les circonstances de sa mort. Son règne fut évidemment très court.

Né en Europe et élevé dans un établissement suisse, le futur Rama VIII voit son oncle abdiquer en 1935, trois ans après la révolution qui le destitua de ses pouvoirs issus de la monarchie absolue. Il prit donc sa suite, mais restera en Europe, il n'eut donc aucune part active dans la structuration du nouvel Etat qui se construisait. Il n'entra en Thaïlande qu'en 1945 pour s'y installer, mais il est malheureusement mort dès l'année suivante, en 1946.


Rama IX : Le stabilisateur

Rama IX

Rama IX

Né à Cambridge (Etats-Unis) le 5 décembre 1927 - Décédé à Bangkok le 13 octobre 2019 - A régné du 9 juin 1946 à sa mort.


Rama IX est le souverain qui a régné le plus longtemps sur la Thaïlande, avec un règne de 70 ans, mais ce règne n'a pas commencé simplement. Tout d'abord, à la mort de son père, ce n'est pas lui qui monta sur le trône mais son frère ainé, connu sous le nom de Rama VIII. Malheureusement pour lui, ce dernier est mort très jeune, à l'âge de 20 ans, sans postérité. Du coup, c'est lui qui fut appelé, à monter sur le trône de la Thaïlande. Nous sommes en 1945.

Le règne de Rama IX est particulièrement complexe à analyser car il a traverser de longues périodes très différentes les unes des autres. Au début de sa carrière ses prérogatives étaient relativement faibles, son pouvoir était très limité. Le principal fait débute en 1957 un coup d'Etat militaire fomenté contre le gouvernement accusé à l'époque de malversations dans les élections faites quelques mois plus tôt. Le gouvernement fut accusé par ailleurs de crime de lèse-majesté, les militaires cherchant à s'appuyer sur la légitimité royale pour faire accepter leur coup d'Etat. Commença alors une longue période de connivence entre les militaires et le roi. Ce dernier fit savoir à de nombreuses reprises qu'il était neutre dans le fonctionnement de l'Etat, mais de fait, sa coopération avec les militaires étaient assez évidentes. D'ailleurs, symbole de cette connivence, le crime de lèse-majesté n'a jamais été retiré de la loi Thaïlandaise, marquant ainsi la suprémacie du roi sur son peuple.

En 1973 un soulèvement populaire eut lieu en Thaïlande. Il fut sévèrement réprimé par des tirs à balles réelles dans la foule d'étudiants qui se pressait pour revendiquer la fin de la dictature militaire. Face à ce massacre une période d'instabilité politique se déroula, provoquant la chute du dictateur et son remplacement. Durant cette période le roi eut un rôle de pacificateur et en profita pour récupérer un peu plus de pouvoir sur les institutions du pays. Par la suite la multiplication des généraux à la tête de l'Etat fit de Rama IX un pilier de la constitution, ce qui le rendit populaire mais fit aussi un lien étroit entre dictature et royauté.

Rama IX est mort le 13 octobre 2019. Il était alors le roi ayant le règne le plus long, tout pays confondu. Son fils Rama X prit sa suite.


Rama X : L'héritier

Rama X

Rama X

Né à Cambridge (Etats-Unis) le 28 juillet 1952 - Règne depuis le 13 octobre 2016.


L'actuel roi de Thaïlande est Rama X. Il a accédé au trône tardivement, le règne de son père ayant été très long. Toutefois à partir des années 2005 on l'a vu de plus en plus fréquemment remplacer son père dont la santé devenait de plus en plus précaire.

Rama X n'est pas un roi populaire. il est accusé de ne pas s'impliquer dans la vie quotidienne des Thaïlandais, d'en être distant. Qui plus est il a une vie personnelle relativement excentrique. Il triplement divorcé et s'avère volonté raïlleur. Son impopularité s'oppose à la montée populaire de sa soeur.





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.