La dynastie des Chakri : Rama II

FR EN ES



Rama II


Rama II est le second roi de la dynastie Chakri, l'actuelle dynastie régnante de la Thaïlande. Il est né le 24 février 1767 et est décédé le 21 juillet 1824. Sa montée sur le trône du royaume de Siam, comme on appelait ce territoire à l'époque, s'est déroulée à la mort de son père Rama Ier, fondateur de la dynastie, en 1809. Son règne est caractérisé par une longue période de paix durant laquelle ont été développée la littérature, un art dans lequel il excellait.

Rama II

Rama II


Jeunesse

La naissance de Rama II est intimement lié à l'histoire de la dynastie Chakri. Il est né à Samut Songkram en 1767, à l'époque du royaume d'Ayutthaya, de Luang Yokkrabat son père et Nak sa mère, des nobles dans l'organisation de la société de ce royaume désormais disparu. L'année de sa naissance il se passa un évènement important qui marqua l'histoire de la région. Les forces birmanes, éternels rivaux des Thaïs, envahirent Ayutthaya et mirent à bas le royaume. Le père de celui qui allait devenir Rama II rejoignit alors le roi Taksin, un ami à lui qui fonda l'éphémère nouveau royaume de Thonburi, une ville à l'Est de l'actuelle Bangkok. Puis en 1782 Taksin fut assassiné et son général, le futur Rama Ier, fonda le royaume de Siam. A partir de ce moment le jeune fils fut nommé prince Itsarasunthon de Siam, héritier du nouveau royaume.

En 1807 il prit la charge de seigneur du palais, succédant à son oncle décédé en 1803. Il eut plusieurs frères dont la plupart sont décédés avant leur père.


Son règne

La passation du trône, à la mort de son père, s'est faite en 1809. Il n'y a pas eu de cérémonial particulier, à cette époque le transfert du trône du père au fils s'est fait sans contestation ni cérémonial. Il faut dire qu'aucune disposition de succession n'avait été établi dans ce nouveau royaume, mais la présence et l'expérience de ce fils était suffisamment importantes pour qu'il ne soit par contesté outre-mesure. A noter toutefois que le fils de Taksin, roi de Thonburi, revendiqua le trône. Il monta une armée qui fut défaite par le fils de Rama II.

Durant le règne de Rama II il n'y eu quasiment aucune conquête militaire, ni dans un sens, ni dans l'autre. La seule notable est la prise de Thalang, sur l'île de Phuket, par les armées birmanes. Mais le frère du roi l'a repris rapidement après. Cette situation de stabilité militaire est essentiellement dû au calme des forces birmanes voisines, principales sources de conflits durant les années précédentes et suivantes.

Rama II régna au début du XIXe siècle. Côté européen, ce siècle est celui de l'expansion des liens internationaux. Les anglais, les hollandais, les français commençaient à étendre leurs influences sur des territoires éloignés. Les portugais fondèrent Macao en 1818, les britanniques Singapour en 1819. Ces derniers avaient multipliés les contacts avec la Chine et voyaient dans le golfe de Siam une opportunité d'accroitre leurs influences. Si Rama II avait volontairement renforcé les liens entre son royaume et les royaumes limitrophes, il ne s'était pas préoccupé des européens. Il faut dire que ceux-ci n'établissaient à cette époque que des contacts commerciaux limités, nous n'en étions pas encore à des échanges d'envergure de biens ou de services.


Un roi littéraire

Rama II est réputé avoir été un roi amoureux des belles lettres. Poète à ses heures, il mit en avant la culture de la région à travers les arts et la littérature. Il fit venir des écrivains et des poètes à la cour et imposa à ses enfants l'apprentissage de la culture écrite Thaï. C'est l'une des caractéristiques du règne de Rama II, cette capacité à diffuser la culture Thaï dans tout le pays, unifiant du même coup la population au sein d'une nation forte qui ne demandait qu'à grandir. Cette idée lui venait probablement de son père, et elle sera transmise à son fils, ce dernier préférant imposer la culture Thaï aux peuples voisins que d'assurer des conquêtes territoriales.


Succession

Rama II est mort brutalement en 21 juillet 1824. Sa succession devait revenir au fils ainé de la reine, le prince Mongkut, mais son inexpérience face à celle de son demi-frère Jessadabodindra fit que ce dernier se proclama roi le même jour. Bien qu'il n'était que le fils d'une concubine il parvint quand même à conserver le trône car il était plus âgé et mieux formé que son jeune demi-frère. D'ailleurs à la mort de Rama III c'est le prince Mongkut qui lui succéda sous le nom de Rama IV, mais la suite de la dynastie sera celle des enfants de Rama III.


Voir aussi :

Toutes les biographies.

Dynastie Chakri.





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.