Résumé sur le Colisée

FR EN ES



Résumé sur le Colisée


Si le Colisée est un monument connu dans le Monde entier, il n'en reste pas moins qu'il est assez simple dans sa conception et son utilisation n'a pas fait état de beaucoup de changement durant toute l'antiquité. Le reste de son histoire a vu quelques utilisations originales, comme des habitations, mais grosso-modo il n'a pas connu de grands changements comme ça a été le cas, par exemple, pour la cité interdite de Pékin. Il n'empèche qu'il n'est pas si facile que ça de résumé le Colisée.

Le Colisée

Le Colisée


Introduction

Le Colisée est un grand amphithéâtre datant de l'Empire romain, construit au premier siècle au centre de la ville de Rome. Dans l'antiquité, il avait une capacité entre 40 000 et 70 000 spectateurs, avec 80 rangs de siège. Ceux qui étaient près de l'arène étaient l'empereur et les sénateurs, et, en montant, on trouvait les couches inférieures de la société de l'époque. Les combats de gladiateurs et les chasses aux animaux sauvages étaient les spectacles les plus courus.


Histoire

La construction du Colisée a commencé sous le règne de l'empereur Vespasien, entre 70 et 72 après JC. L'identité de l'architecte du bâtiment est inconnue, comme c'était généralement le cas pour la plupart des ouvrages romains. Au fil des années, les noms de Rabirio, Severo, Gaudencio ou même Apollodore de Damas ont été évoqués, bien que l'on sache que celui-ci ne soit arrivé à Rome qu'en l'an 105.


Architecture

Le Colisée romain fut probablement le plus grand ouvrage de l'architecture romaine, il utilisa les techniques de construction les plus variées. Les pilastres et les arches sont en travertin joints sans mortier. Dans les parties inférieures et dans les sous-sols, le tuf a été utilisé de la même manière. Beaucoup de ces pierres ont été maintenues ensemble avec des agrafes métalliques. Les voûtes qui soutiennent la cavea ont été coulées au mortier sur des coffrages en bois, une innovation importante qui a grandement allégées les procédures de construction.


Façade

La façade est articulée en quatre niveaux dont les hauteurs ne correspondent pas aux planchers intérieurs. Les trois niveaux inférieurs sont formés par 80 arches montées sur des pilastres, et avec des demi-colonnes soutenant un entablement purement décoratif. La pièce est formée par un mur aveugle, avec des pilastres attachés entre eux et des fenêtres sur l'une des deux travées. Les décorations de chaque étage sont successivement toscanes, ioniques et corinthiennes. Le dernier étage a un style indéfini qui a été catalogué du XVIe siècle. Il était courant à cette époque de superposer différents styles sur les étages successifs, mais il n'était pas habituel de faire des bâtiments avec quatre niveaux qui se chevauchent. Les communications entre chaque étage étaient faites par des escaliers et des galeries concentriques.


Spectacles

Le Colisée a été utilisé pour différents spectacles. Les principaux étaient les combats de gladiateurs, mais c'étaient loin d'être les seuls. Durant la journée plusieurs évènements se déroulaient, comme par exemple des chasses aux animaux sauvages, des reconstitutions de terres africaines, des mises à mort de condamnés, et même, dans quelques cas rares, des reconstitutions de batailles navales. Pour ces spectacles là les moyens étaient gigantesques, seuls les empereurs pouvaient les payer. Car chaque spectacle était parrainés par des citoyens, généralement des citoyens riches. On y trouvait toujours une forte connotation religieuse, mais aussi une démonstration du pouvoir et de l'influence familiale de ce citoyen.


Le Colisée de nos jours

De nos jours le Colisée est la plus grande attraction touristique de Rome, des milliers de touristes paient chaque année pour entrer et voir l'arène. On y trouve un musée consacré au dieu grec Eros, à l'étage supérieur du bâtiment. Une partie du plancher de sable a été reconstruit, pour que les visiteurs puissnet imaginer ce qu'était l'arène autrefois. L'une des utilisations actuelles du Colisée est la procession de la Via Crucis, présidée par le Pape, qui a eu lieu tous les Vendredi Saint.



Voir aussi :

Description du Colisée

Histoire du Colisée





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.