Dimensions du Colisée

FR EN ES



Dimensions du Colisée


Le Colisée est le plus grand amphithéâtre que l'Empire romain ai jamais construit. Plus grand que les autres, plus hauts, il surpasse en taille ceux construits dans les provinces romaines les régions d'Afrique du Nord ou celles d'Europe de l'Est. La raison est bien sûr la nécessité de montrer que Rome, le centre du pouvoir politique de l'Empire, dispose d'équipements supérieurs aux autres villes du Monde, même appartenant à l'Empire.

Le Colisée

Le Colisée


Formes et Dimensions

Le Colisée est par circulaire, c'est une impression que l'on a quand on le regarde, mais en vérité il est de forme ovoïde, un mot scientifique pour désigner la forme d'un oeuf. C'est en fait une ellipse à plusieurs centres. Cette forme particulière est très accentuée puisque le rapport entre la longueur et la largeur est de 1,2, soit pour 187,75m de long une largeur de 155,60 seulement. Sa hauteur, au point le plus haut, est de 50,75m, une hauteur donnée entre le sol actuel et le point le plus haut de la construction, sans les mats qui, autrefois, hérissaient le sommet.

L'amphithéâtre est composé d'une arène centrale, des gradins, et d'une façade distante des gradins. D'ailleurs de nos jours les gradins sont complets alors que la façade ne l'est pas, ce qui permet de bien voir la structure du bâtiment. L'arène est très vaste, elle mesure 83m de long et 48m de large, soit un rapport de 1,73. Donc, non seulement le Colisée est 'aplati', mais les gradins accentuent l'applatissement, rendant l'arène en forme d'ovale très marqué.

En fait cette forme ovoïde n'est pas une spécificité romaine : De tout temps les romains ont construits leurs amphithéâtres avec cette forme.


La façades est composée de 80 arcades sur 3 niveaux. Chaque arcade à 4,2m de largeur, pour une hauteur de 6,45m, sauf celle du bas qui ont pour hauteur 7,05m.


contenance

Au point de vue des places disponibles, les dimensions du Colisée sont impressionnantes : les chiffres oscillent entre 75 000 et 80 000 places, soit la population d'une ville actuelle de moyenne importance. Les jours de spectacle Rome se vidait un peu de sa population, qui se concentrait ici. C'est dire l'importance de cette arène, puisque tout ce qui y était dit pouvait être entendu par des milliers de personnes en même temps.

A noter que la hiérachisation de la société romaine antique impliquait une hiérarchisation dans l'attribution des places du Colisée : Plus la personne était importante, meilleure était sa place.


Comparaison avec d'autres amphithéâtres romains

A titre de comparaison on peut citer la taille de quelques autres amphithéâtres romains. Celui de Leptis Magna, construit en 56 après JC par Néron, mesure 121 x 111m, pour une arène de 57 x 47m. Il est sur la côte d'Afrique du Nord, dans l'actuelle Lybie. Celui de Pompei a été construit 150 ans avant, en 80 avant JC, par Caius Quinctius Valgus et Marcus Porcius, deux magistrats de la ville. C'est l'un des plus anciens amphithéâtres romains permanents, et il a une taille de 135 x 104m et une arène de 67 x 35m. De nos jours on peu encore le voir, il est assez bien conservé.

En France les arènes de Nîmes commencent à être construites en 90 après JC, soit 10 ans après celles de Rome. Elle sont également de grandes tailles, mais sont loin d'elles : 133 x 101m, pour une arène de 69 x 38m. Si on part en actuelle Espagne, citons la ville de Merida qui possède les ruines de son amphitéâtre romain, il fut construit en 8 avant JC et mesure 126 x 65m. Enfin pour terminer cette comparaison, l'amphithéâtre de Pula, en Croatie, fait 133 x 105m. Il est contemporain du Colisée, il fut construit en 79 après JC.

Pour le nombre de places, on est dans les même proportions :

  • Merida : 15 000 places
  • Leptis Magna : 15 000 places
  • Pompéi : 20 000 places
  • Pula : 24 000 places (Actuellement, 5 000 seulement)
  • Nîmes : 25 000 places (actuellement, 13 000 seulement)
  • Colisée : 80 000 places


Voir aussi :

Description du Colisée

Histoire du Colisée





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.