Biographie d'Eugène Delaunay, astronaume

FR EN ES



Eugène Delaunay


Eugène Delaunay

Eugène Delaunay

Biographie

Eugène Delaunay est l'un des 72 savants dont le nom est inscrit sur le premier étage de la tour Eiffel. Il est le 8e, sur la face tournée vers l'Est.


Charles-Eugène Delaunay, astronome, est né à Lusigny près de Troyes (Aube), le 9 avril 1816. Il périt le 6 août 1872, pendant un voyage exécuté à Cherbourg, sur une péniche, qui fit naufrage sur les côtes du Calvados. Il sortit le premier de l'Ecole polytechnique en 1836 et devint ingénieur des mines. Mais il quitta bientôt cette carrière pour se livrer à l'enseignement et à son goût pour les mathématiques.

Un fait particulier contribua à donner au jeune homme un goût spécial pour l'astronomie. Depuis 1856, l'Institut remet chaque année à l'élève sortant de l'école avec le numéro un, les œuvres complètes de Laplace, prix fondé par la veuve de l'illustre savant. Delaunay est le premier qui ait reçu ce prix religieusement décerné chaque année depuis cette époque. En lisant les œuvres de Laplace, il résolut de se consacrer aux études astronomiques. Il débuta dans cette carrière scientifique par un Mémoire, qui fut très remarqué, sur une nouvelle théorie analytique du mouvement de la lune (1846). Il se consacra ensuite à la composition d'excellents ouvrages élémentaires, qui ont puissamment concouru à populariser les mathématiques. Il faut citer au premier rang son Cours élémentaire de mécanique (1854); son Cours élémentaire d'astronomie (1855); son Traité de mécanique rationnelle (1856). En 1842, il avait obtenu le second grand prix de mathématiques, décerné par l'Institut de France, avec son travail sur le calcul des variations. Successivement il fut nommé professeur à l'Ecole polytechnique, à la Faculté des Sciences de Paris, puis membre de l'Académie des Sciences en 1855 et du Bureau des longitudes en 1802. Delaunay a émis le premier la véritable théorie des marées.

En 1870, il avait succédé à Le Verrier comme directeur de l'Observatoire de Paris et s'était consacré plus spécialement à des études sur le ralentissement de la rotation de la terre, les saisons et à écrire un remarquable rapport sur les progrès de l'astronomie. A cette époque aussi le gouvernement de Napoléon III fit remettre à Eugène Delaunay une somme de 60 000 francs pour l'impression de ses Tables de la lune, auxquelles il travaillait depuis 25 ans et qui ont remplacé celles de Hansen. Son nom a été donné à une impasse de Paris, sur la rive droite de la Seine. Son portrait a été fait d'après un dessin exécuté sur nature en février 1870.



Voir aussi :

Toutes les biographies


La tour Eiffel



Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.