Biographie d'Antoine Becquerel

FR EN ES



Antoine Becquerel


Antoine Becquerel

Antoine Becquerel

Biographie

Antoine Becquerel est l'un des 72 savants dont le nom est inscrit sur le premier étage de la tour Eiffel. Il est le 12e, sur la face tournée vers l'Ouest.

Antoine-César Becquerel, physicien, est né à Châtillon-sur-Loing (Loiret), le 7 mars 1788; il est mort à Paris, le 18 janvier 1878. A sa sortie de l'Ecole polytechnique comme élève de la promotion de 1805, il entra dans l'armée et fit les dernières campagnes du premier empire, avec le grade de capitaine du génie. Il donna sa démission de chef de bataillon en 1815, et se livra à partir de cette époque à ses goûts pour les sciences; mais ce n'est qu'à dater de l'année 1824 qu'il s'occupa plus spécialement de l'action de l'électricité dans les dégagements chimiques et qu'il se consacra tout particulièrement aux phénomènes électriques. Il a enrichi cette branche des sciences physiques d'un certain nombre de découvertes fécondes. On lui doit la première pile cloisonnée à deux liquides et à courant constant, la balance électromagnétique, des recherches sur la conductibilité des métaux, sur l'électricité atmosphérique. Il est l'inventeur du galvanomètre différentiel et l'un des créateurs de l'électrochimie, qu'il appliqua, par des moyens ingénieux, à la dorure et à l'argenture.

Parmi les substances qu'il a obtenues à l’aide des actions électriques lentes, il faut citer l'aluminium, le silicium, le glucium, le soufre, l'iode en cristaux, les sulfures métalliques, les sulfures d'argent, les doubles iodures, le spath calcaire, la dolomie, les phosphates terreux, etc. II trouva le premier les procédés de coloration électrique sur or, argent et cuivre, et montra que le passage d'un courant électrique rend les diamants lumineux dans le vide. Le thermomètre électrique qu'il a imaginé est des plus précieux, parce qu'il permet facilement de déterminer à distance la température intérieure des végétaux et des animaux, ainsi que celle du sein de la terre ou des régions élevées dans l'atmosphère

Il s'est occupé aussi des questions agricoles et il a contribué à l'amélioration de la Sologne. Il fut nommé membre de l'Académie des Sciences, en 1829, et professeur de physique au Muséum d'histoire naturelle, en 1837. Becquerel a composé plus de 521 ouvrages et mémoires sur des questions d'électricité, de magnétisme, d'électrochimie, de physique, d'agronomie. En 1875, il a publié son testament scientifique dans un livre consacré aux belles recherches de toute sa vie et qu'il a intitulé : Des forces physico-chimiques et de leur intervention dans la production des phénomènes naturels.

Antoine Becquerel a donné le jour à une génération de savants remarquables : son fils aîné, Louis-Alfred Becquerel, mort en 1802; Edmond Becquerel, son fils cadet, membre de l'Académie des sciences et professeur au Jardin des plantes, décédé le 12 mai 1891 ; son petit-fils, Henri Becquerel, élu membre de l'Académie des sciences, en mai 1889.

Une statue lui a été élevée à Châtillon-sur-Loing, le 24 septembre 1882, et son éloge a été prononcé par Barral, Daubrée, Fizeau, Frémy et Mercadier. Une des rues, sur la rive droite de la Seine, à Paris, porte son nom. Le portrait de notre livre représente Antoine Becquerel à l'âge de 80 ans. II a été fait sur une photographie prise en 1868.



Voir aussi :

Toutes les biographies


La tour Eiffel



Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.