Copies, répliques et reproductions de la tour Eiffel en Australie

FR EN ES




Copies de la tour Eiffel en Australie




Réplique de la tour AWAT

Réplique de la tour AWAT

Tour AWAT

La Tour AWA se trouve à Sydney, en Nouvelle Galles du Sud, en Australie. C'est un immeubles de bureaux qui a été construit en 1939. Afin de contourner les restrictions de la hauteur maximale des immeubles à Sydney, les propriétaires ont choisi d'y construire un émetteur. La forme choisie est inspirée de la tour Eiffel, même si la ressemblance n'est pas frappante.

Elle fut longtemps la plus haute construction d'Australie. Elle est carrée, et son maillage est uniforme et dense, ce qui donne un effet imposant, au contraire de la tour Eiffel qui, elle, est plutôt aérienne. L'étage intermédiaire est une plate-forme ouverte, une sorte de balcon avec une rambarde de protection. La pointe est typique avec sa forme d'ogive.


Réplique de Brisbane

Réplique de Brisbane

Brisbane

Cette copie de la tour Eiffel est à Brisbane, dans le Queensland, Australie. Elle est sur le toit du café "Rue de Paris" qui a voulu rappeler les origines françaises de l'établissement. Il est dans le quartier de Milton, pour ceux qui veulent s'y rendre. Cette tour a été terminée le 8 décembre 2013, elle est donc relativement récente.

Elle n'est pas spécialement bien faite, mais sa forme générale est correcte. Les constructeurs l'ont fait sortir du toit comme si sa base était dans le café, ce qui leurs a épargné de faire tout le premier étage. Astuce...



Voir aussi :

Toutes les copies de la tour Eiffel dans le Monde

Description


La tour Eiffel



Copyright 2013 - 2021 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont la propriété du webmaster. Toute utilisation des textes, photos ou autres éléments de ce site internet sont interdits sans accord du webmaster. Pour le contacter, utilisez le lien sur la page crédits. Sources documentaires : cliquez ici. Pour consulter la politique de confidentialité du site veuillez cliquer ici : Politique de confidentialité.

Sites Internet du même auteur : Les Pyrénées-Orientales, Marguerite Duras, Merveilles du monde, Empereurs romains.