Rapa Nui

FR EN ES



Rapa Nui


"Rapa Nui" est le nom que l'on donne au peuple ayant colonisé l'île de Pâques en premier. Cette colonisation a eu lieu vers 1200. Si ce nom est aujourd'hui le plus connu, ils ne nomment eux-mêmes plutôt "Haumaka" ou "Matamua".


Statues de l'île de Pâques

Statues de l'île de Pâques

Il s'agit d'un peuple d'origine austronésienne, c'est-à-dire venant des îles du Pacifique Sud. Leur langue est le "Rapanui", et c'est de là que vient la confusion typiquement occidentale entre le nom du peuple et sa langue.

Littéralement on traduit ce mot par "Les premiers", en référence aux peuples originels des îles, que la tradition orale fait venir des îles Marquises.

Après avoir colonisé l'île de Paques ils vécurent en autarcie jusqu'à l'arrivée des premiers occidentaux, à la fin du XVIe siècle. Au milieu du XIXe siècle des esclavagistes péruviens firent une rafle sur l'île, capturant la plupart des hommes pour les forcer à travailler dans l'extraction de guano. Ce fut quasiment la fin de cette civilisation, seuls quelques membres y échappèrent.

L'île fut ensuite en grande partie peuplée par les Rapa, un groupe ethnique proche qui s'installèrent en tant qu'ouvriers agricoles pour le compte de producteurs français. Il s'ensuivit une mixité entre les européens, ce groupe exogène, le petit groupe endogène et quelques familles chinoises venues sur place. De nos jours on estime qu'il y a toujours quelques milliers d'autochtones d'origine Haumaka sur l'île et une grande diaspora, essentiellement au Chili.

Les rapanui avaient une organisation clanique : Sur l'île, le territoire était réparti en 11 zones triangulaires, partant du centre de l'île et se déployant vers les côtes. Chaque zone appartenait à un clan qui y construisait des villages. Un clan se disait "Mata", dans la langue locale.



Voir aussi :

Tourisme

Description





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.