Tourisme au Mont Rushmore

FR EN ES



Tourisme au Mont Rushmore


Vous avez l'occasion de vous rendre aux Etats-Unis ? Super ! Vous planifiez votre voyage, et choisissez les villes ou lieux où vous souhaitez aller, et là... vous constatez que c'est grand, les Etats-Unis... Très grand.

Donc, à moins de vraiment vouloir découvrir par vous-même le Mont Rushmore, vous ne le ferez que si vous visitez le Nord-Ouest du pays. Ca tombe bien, c'est là que se trouvent les plus grands parcs naturels, comme celui du Yellowstone. Le Dakota-du-Sud n'est pas très loin, Rapid City est le point de repère sur la carte. Vous pouvez donc prévoir votre séjour. Et voici quelques informations touristiques pour vous aider à préparer la visite du mieux possible.

Mont Rushmore

Mont Rushmore

Se rendre au mémorial

Si vous n'utilisez pas les services de spécialistes du tourisme, comme les tours operators ou les guides officiels, vous utiliserez forcément un véhicule particulier pour vous rendre sur le site du Mont Rushmore. Il y a bien des liaisons publiques de bus, mais ce n'est pas le moyen le plus rapide. Donc, au départ de Rapid city, prenez la route US 16 en direction du Sud-Ouest. 26 miles plus loin, vous traverserez la petite ville de Keystone, essentiellement constituée de boutiques. Il faut poursuivre votre route sur encore 1 mile, puis prendre la bifurcation sur la route 244, elle vous mène au mont Rushmore. Vous ne pourrez alors pas le rater, il suffit de lever les yeux !


Droit d'entrée

Le site est gratuit ! Et oui !

Mais ne vous réjouissez pas trop vite : Dans ce pays où l'argent est roi, vous serez obligé de payer le parking, et lui est au tarif de 10$. Une sorte de droit d'entrée sur le site, quoi…

Mais quitte à faire dans l'originalité, autant le faire jusqu'au bout : Le ticket d'entrée est valable une année, ce qui signifie que vous pouvez revenir autant de fois que vous le voulez, vous n'aurez plus à payer le parking. C'est très original, comme principe. Et utile pour le spectacle son et lumière, le soir. Vous pouvez aller vous reposer en fin de journée et revenir le soir, vous n'aurez pas à repayer.

Sinon, question budget, sachez que les audio guides en plusieurs langues sont disponibles au tarif de 5$ l'unité, tarif dégressif pour les grandes familles. Et aussi que le site contient des boutiques, bien sûr.

Mont Rushmore

Mont Rushmore


Horaires

Le mémorial du mont Rushmore est ouvert tous les jours de l'année sauf le 25 décembre, de 5h du matin à 22h le soir. Ça, ce sont les horaires d'ouverture des parkings et l'arrivée de la sécurité. Mais les infrastructures touristiques proprement dites sont ouvertes de 8h à 22h de mai à mi-août, de 8h à 21h de mi-août à fin septembre et de 8h à 17h le reste de l'année.


Quand aller sur place

La bonne nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de contraintes annuelles liées au temps ou à un quelconque autre élément extérieur, vous pouvez aller visiter le mont Rushmore n'importe quel jour de l'année. Evidemment, en hiver il fait assez froid dans le Dakota-du-sud (jusqu'à -7 en moyenne en janvier), on est dans le Nord des Etats-Unis. L'été c'est l'affluence qui est gênante. Mais l'un dans l'autre, ce ne sont pas des périodes rédhibitoires.

Par contre l'heure de visite est importante. Si vous en avez la possibilité allez-y le matin de bonne heure. C'est tout simplement parce que le monument fait face à l'Est, le Soleil le frappe donc de face à son levée.


Où se garer

Le parking est assez petit pour un tel site, mais il semble suffisant. Il est fait en deux parties, chacune pouvant accueillir une centaine de véhicules par niveau. Le parking se paie à l'entrée, il y a une sorte de péage.

Inutile d'essayer de vus garer ailleurs. C'est possible bien sûr, le long de la route ou sur des parties forestières un peu plates, mais vous allez vous retrouver à beaucoup marcher pour finalement par grand-chose.


Services

En tant que mémorial national, le site est bien équipé à la prise en charge des touristes, bien sûr. Mis à part les parkings, il y a un "visitor center" qui prend en charge les questions ou demandes diverses, comme par exemple organiser une visite privée, un restaurant, un glacier et une boutique de souvenirs. Il y a toutes les commodités nécessaires, y compris pour les personnes à mobilité réduite, sauf pour la partie "randonnée" du site. Et c'est bien dommage parce que c'est là tout l'intérêt de ce mémorial, en plus de la vue sur les statues bien sûr. Mais il faut être honnête, aménager un sentier accessible aux personnes en fauteuils roulants et tout simplement impossible ici.

Sinon il est possible de louer les services d'un ranger pour visiter le site, c'est l'équivalent d'un guide, en milieu naturel. En général il présente le site en 30 minutes, ce sont des petites sessions. Si vous le préférez, il y a aussi des audio-guides dans plusieurs langues, on peut les louer pour 2h, durée classique d'une visite sur place.


A voir

Globalement, on peut dire que le Mont Rushmore est un site touristique intéressant à voir. Peut-être pas de quoi traverser les Etats-Unis pour se rendre sur place, mais un déplacement dans le Nord du pays doit passer par ici, forcément. Il y a différentes choses à voir, c'est assez ludique, mais l'un dans l'autre ce n'est pas non plus le site historique où vous apprendrez le plus sur l'histoire des Etats-Unis. D'ailleurs la visite entière prend généralement 2 à 3h, pas tellement plus.

Quand vous serez sur place vous verrez, inévitablement :

Mont Rushmore

Mont Rushmore


Les visages des présidents

C'est le plus important, évidemment. Mais vous serez sûrement surpris par leurs éloignements. En fait, les visages sont loin, on les voit tout petits quand on arrive sur le site. C'est en s'approchant sur l'esplanade qu'on les distingue mieux.


L'avenue of flags

C'est l'allée qui mène du centre d'accueil à l'esplanade. Assez longue, elle doit son nom aux nombreux drapeaux qui la borde.


La Grand view terrace

C'est la fameuse esplanade qui offre le plus beau panorama sur le monument. Mais en soit, ce n'est rien d'autre qu'un terrasse de grande taille.


Presidential trail

Le présidential trail est le nom que l'on a donné au chemin qui s'approche des visages. C'est un sentier de montagne, large et très facile à emprunter, qui s'approche au plus près. Mais ne croyez pas que vous arriverez juste à côté des statues, ce chemin s'arrête sur un espace dégagé pour avoir une belle vue, mais on reste toutefois assez éloigné des visages. Quoi qu'il en soit il faut absolument prendre ce chemin, il est non seulement très agréable, mais il mène aussi à d'autres éléments de la visite comme indiqué ci-dessous.


Le musée

Ne nous attendez pas à quelque chose de grandiose, ce musée est tout petit et à pour rôle essentiel de vous projeter un film de 13 minutes sur l'histoire du site.


Le studio du sculpteur

C'est l'atelier du sculpteur, le lieu où Gutzon Borglum a travaillé. Plus intéressant que le musée, on y trouve la grande maquette qu'il avait construite pour suivre le projet. On y voit que la montagne était censée être entièrement sculptée, alors que de nos jours seuls les visages l'ont été.


Le village indien

Comme la statue du Mont Rushmore fait polémique dans la population indienne, les autorités ont reconstitué un village indien de façon à présenter, de façon ludique, la culture des indigènes locaux, avant l'arrivée des colons.


Tout ces éléments à visiter sont décrits de façon plus précises dans la description du Mont Rushmore.


Le son et lumière

Mont Rushmore

Mont Rushmore

De mi-mai à fin septembre le site du memorial présente un spectacle son et lumière, le soir (à 21h, 20h en fin de saison). Il s'agit d'un film de 40 minutes sur l'histoire des Etats-Unis, se concentrant sur les quatre présidents du monument : George Washington, Thomas Jefferson, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln.

Une fois terminé le monument est illuminé pendant 2 heures, tous les soirs.


A proximité


Badlands National Park

C'est un parc national qui se caractérise par ses buttes accidentés, son relief tourmenté. Chaque montagne est striée par l'érosion qui fait ressortir les couches successives du sol. On se croira un peu au Grand Canyon, pourtant bien loin de là.


Custer State Park

Ce parc national est connu pour son millier de bisons sauvages. C'est un site naturel de grande taille où il est agréable de circuler.


Ferme des Ingalls

Relique conservée précieusement, cette ferme toute simple est le lieu où a grandi l'auteur du roman "La petite maison dans la prairie", d'où a été tiré la série télévisée.


Crazy horse memorial

C'est le pendant indien du mont Rushmore. Enorme sculpture d'une montagne, elle est toujours en cours de construction. Elle représente un guerrier de la tribu des Lakotas, qui vivent sur place. Le Dakota-du-sud était aussi la terre des indiens Nakotas et des Dakotas. Ce monument est entièrement financé par des dons car il est vu, du point de vue américain, comme un rappel du génocide indien perpétré lors de la colonisation des terres d'Amérique. Les indiens, au contraire, avait subis le Mont Rushmore comme une insulte à leur histoire, les envahisseurs construisant un monument à la gloire de leurs dirigeants directement sur leurs terres. Ce monument est donc controversé… Mais toujours est-il qu'il avance, petit à petit.


Wind cave national park

Ce parc national est original puisqu'il abrite le plus grand réseau de grottes au monde, du moins d'après ceux qui y vivent. Toujours est-il que bon nombre de ces grottes sont visitables, et que le nom de "wind cave" (littéralement, "grotte du vent"), vient du fait qu'elles sont parfois ouvertes à plusieurs extrémités, provoquant des courants d'air.



Voir aussi :

Photos

Dimensions





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.