Anecdotes sur le Mont Rushmore

FR EN ES



Anecdotes sur le Mont Rushmore


Ce n'est pas parce que le Mont Rushmore n'est pas le plus connu des monuments américains que l'on doit passer sous silence certaines anecdotes amusantes... Qu'elles concernent sa construction ou son aspect actuel il est toujours plaisant de savoir ceci :

Mont Rushmore

Mont Rushmore


Le mémorial est visité chaque année par 3 millions de visiteurs. A titre de comparaison, la statue de la Liberté en a 4, la tour Eiffel et le Taj Mahal en ont 7, et la cité interdite de Pékin 10.


Saviez-vous qu'il existe une chambre secrète au Mont Rushmore ? Non, nous ne parlons pas de la grotte insensée que l'on voit dans le film "Benjamin Gates et le livre des secrets", mais une vraie grotte artificielle, taillée à la main dans les années 30 par les ouvriers du sculpteur Gutzon Borglum. Cette grotte se trouve au sommet de la montagne, derrière le haut des crânes. L'entrée est rectangulaire, mais la cavité n'a pas été terminée à cause du manque de fonds. Selon la volonté de l'artiste on y plaça à l'intérieur un coffre contenant 16 panneaux en porcelaine émaillée sur lesquels se trouvent différents textes expliquant comme ont été choisis les présidents, le site, comment les travaux se sont déroulés et une histoire succincte des Etats-Unis. Si vous regardez une photo aérienne du site vous la verrez bien.


Une fois les visages terminés, le sculpteur prévoyait d'y ajouter un 5e visage, celui de Susan B. Anthony (1820-1906), militante pour le droit de vote des femmes. Mais il n'a pas pu mettre son projet à exécution par manque de moyens.


C'est également le manque de moyens qui empêcha la fin des travaux : Il était prévu de sculpter toute la montagne pour faire le buste des présidents. Quand on regarde le monument on voit immédiatement que les sculptures ne sont pas terminées, c'est évident que le reste de la montagne devait être sculpté aussi.


A quelques kilomètres de là une autre statue monumentale est en train de voir le jour, celle du chef indien Crazy Horse. Cette statue sera à la mémoire de tous les amérindiens morts, pour la sauvegarde du patrimoine de cette civilisation. Elle n'est évidemment pas vue d'un bon œil par les autorités qui y voient la mise en avant d'une période sombre de l'histoire des Etats-Unis. D'ailleurs, son financement erratique, uniquement privé, fait avancer la sculpture par à-coup.



Voir aussi :

Histoire

Decouvrir





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.