Copies, répliques et reproductions de la statue de la Liberté en France

FR EN ES




Copies de la statue de la Liberté en France


Quand on demande à un français si il existe des copies de la statue de la Liberté en France, il répondra la plupart du temps qu'il y en a une au pont de Grenelle, sur l'île aux Cygnes, à Paris. Et même qu'elle est tournée vers sa grande soeur de New-York. certains parlerons des copies de Bordeaux, de Lyon, voire du modèle original au musée des arts et métiers, mais peu ont une idée précise du nombre de ces copies en France. Ce site en a trouvé près d'une quarantaire, dans un peu toutes les régions françaises, même en outre-mer. Certaines sont très connues, d'autres sont de simples répliques privées, mais elles ont en commun d'être placées à la vue du public (à défaut, parfois, d'être sur le domaine public) et d'avoir une certaine taille.

Ce site répertorie les principales répliques françaises, en n'oubliant pas que la statue originale, celle de New-York, est aussi française...



Réplique de Barentin

Réplique de Barentin

Barentin

(Seine-Maritime) : La statue n'est pas parfaitement conforme, elle est plus filiforme que l'original. Elle se trouve au sommet d'un petit talus de terre, au centre d'un rond-point. Elle mesure pas moins de 13m50 pour un vénérable poids de 3.5 tonnes. Elle est en résine. C'est cette statue qui a été utilisée dans le film "Le cerveau", de Gérard Oury (1969). A l'issu du tournage elle a séjourné quelques temps à la douane, pour cause de non paiement du dédouanement, et devait être détruite. L'intervention de Gérard Oury et de Paul Belmondo, fils de Jean-Paul, permit sa récupération. Le maire de Barentin étant parti-pris, la statue fut installée au centre du rond-point de la zone commerciale de la ville.


Replique de Basse-Terre

Replique de Basse-Terre

Basse-Terre

(Guadeloupe) : Cette copie de la statue américaine n'est pas conforme, elle est même assez éloignée de la statue originale. Elle est trop large, trop courte aussi, on dirait qu'elle a été coupée à sa base. Les plis de sa toge ne tombent pas correctement et elle tient son bras un peu trop vers l'avant. Mais c'est surtout son visage qui est le plus raté, il faut dire aussi que c'est ce qu'il y a de plus difficile à reproduire. Mais là, la ressemblance est vraiment peu flatteuse. De plus les rayons de sa couronne sont trop épais, trop larges. Cette statue a fait l'objet d'une contestation récemment, elle a été déplacée de la place de la mairie au port, à St Claude, 6Kms plus loin. C'est surtout la manière dont ça a été fait qui pose problème. Toujours est-il qu'elle est toujours visible, à Basse-Terre.


Réplique de Blérancourt

Réplique de Blérancourt

Blérancourt

(Aisne) : Le musée de Blérancourt possède une réplique de la statue de la Liberté. Elle a sans doute été construite par Auguste Bartholdi lui-même, aux alentours de 1885, c'est à dire un an avant l'inauguration officielle de la véritable statue. Elle est en terre cuite

Le socle est gravé de la mention suivante :

"Souvenir à Mr le comte de Saune qui a transporté en Amérique au nom de la France la Statue colossale de la Liberté. 1885"



Réplique de Bordeaux

Réplique de Bordeaux

Bordeaux

(Gironde) : Située place Picard, cette statue a été offerte par Bartholdi lui-même en 1888. Elle a été inaugurée le 28 avril 1888. Mais comme elle était en bronze, elle fut déboulonnée par les allemands en 1943, intéressés par le métal tout autant que par la suppression de ce symbole de la liberté. En l'an 2000 une copie plus petite fut installée à sa place, copie elle-même remplacée par une autre, en résine, tout récemment. Il faut savoir que le don de Bartholdi à la ville s'est fait suite à l'abandon de son projet d'installation d'une fontaine à l'hémicycle des quinconces. Si il obtint bien le premier prix pour ce projet, son coût dépassa le budget octroyé et l'œuvre ne fut jamais réalisée. En compensation Bartholdi offrit à la ville une réplique de sa statue, inaugurée deux ans auparavant à New-York.

Pour l'anecdote, cette statue a servi de support quelques temps à un artiste plaisantin qui, la nuit, l'habillait de façon à interpeler les passants. Ainsi fut-elle couverte d'une tenue de ménagère, d'une burqa, en tenue de prisonnier de Guantanamo, en victime d'accidents de la circulation, etc.



Réplique de Cambrin

Réplique de Cambrin

Cambrin

(Pas-de-Calais) : Cette statue mesure 2 mètres 90 pour 550 kg a été érigée en 1925 en souvenir des 26 enfants du pays morts pour la France.



Réplique de Cessenon

Réplique de Cessenon

Cessenon

(Hérault) : Cette statue est un moulage en résine réalisé par le musée de Colmar. Elle a servi de figure de proue au bateau de croisière "Maxim's des mers" lors du transport des personnalités européennes et américaines entre les deux pays, à l'occasion du centenaire de l'inauguration de la statue de la Liberté (1986) Une fois les croisières terminées la statue fut stockée dans un hangar niçois, puis la compagnie tenta de la vendre sans y parvenir. Le commandant du paquebot proposa alors de la récupérer, ce qui fut fait, et la ramena à ses frais chez lui, dans le hameau de Lugné. Il céda quelques mètres carrés de terrain et la ville offrit un socle, un pilier d'un ancien pont sur l'Orb. Depuis la statue trône à l'entrée du hameau. A noter qu'elle est très légèrement abîmée, il lui manque les rayons.



Réplique de Châteauneuf-la-Forêt

Réplique de Châteauneuf-la-Forêt

Chateauneuf-la-Forêt

(Haute-Vienne) : Une autre statue de la liberté, qui sert de monument aux morts. A noter la très grande lampe qu'elle tient, qui la dénature un peu.



Réplique de Cléguerec

Réplique de Cléguerec

Cléguérec

(Morbihan) : Cette statue a été fondue en 1875 par la fonderie Avoiron, c'est à dire 11 ans avant l'inauguration de la statue originale New-Yorkaise. Inaugurée le 24 septembre 1882 par le préfet du Morbihan, ce monument a été érigé à la mémoire du maréchal des logis Joseph Pobéguin, membre de la mission Flatters chargée d’ouvrir de nouvelles voies à travers le Sahara.



Réplique de Colmar

Réplique de Colmar

Colmar

(Haut-Rhin) : La ville natale de Bartholdi a tenu à avoir sa propre réplique bien sûr. Elle se trouve à l'entrée Nord de la ville. Il s'agit d'une copie conforme, à l'échelle près bien sûr. Elle est faite d'un matériau composite teinté dans la masse, pour lui donner cet aspect cuivre oxydé. Elle mesure 12m de haut, soit l'une des plus grandes de France. Elle a été installée en 2004 à l'occasion du centenaire de la mort d'Auguste Bartholdi, en 1904.



Réplique de Dijon

Réplique de Dijon

Dijon

(Côte d'or) : La ville de Dijon a aussi une statue de la Liberté. Elle mesure 1m35 de hauteur, et elle est couleur bronze. Elle a été fabriquée par Auguste Bartholdi lui-même. Elle était le trophée d'une épreuve cycliste de... 1912 ! Récupérée au club house la statue a été remisée par la suite dans ces locaux, puis retrouvée par le concierge en 1944, après le départ des Allemands. Le concierge la mis sur une palce de la ville, durant une journée. Quelques photos furent prises, puis la statue réintégra le grenier. Ces photos permirent récemment de retrouver sa trace, et elle fut à nouveau découverte au même endroit, bien des années après y avoir été entreposée.



Réplique de Gourin

Réplique de Gourin

Gourin

(Morbihan) : Cette statue d'une blancheur immaculée est un témoignage de l'exode des gourinois vers les Etats-Unis. En effet, une très large partie de la population de la ville ont émigré vers leur nouveau pays d'adoption, et la ville était un lieu de passage pour les volontaires au départ. On compte de 6 à 7000 les personnes ayant quitté le territoire au départ de Gourin. Cette réplique a été offerte à "Bretagne TransAmérica" en 1990 par Air France, pour remercier les nombreux émigrants ayant fait le voyage outre-Atlantique avec le bureau d'Air France installé à Roudouallec jusqu'en 1985. Cette statue est donc plus un symbole de l'immigration que de liberté.



Réplique de Jaujac

Réplique de Jaujac

Jaujac

(Ardèche) : Cette statue est également toute blanche. Il s'agit d'une propriété privée, elle est dans le jardin d'un particulier à l'entrée de Jaujac, lorsqu'on arrive d'Aubenas (dans l'Ardèche). Elle est bien visible de la petite route. Elle est plutôt réussie, avec peut-être un visage un peu trop juvénile par rapport à la vrai statue, mais les plis de la toge sont bien rendus, et la torche bien faite également. Parmi les reproches, il y a bien sûr la flamme de la torche, qui est ici probablementune ampoule, et le port de la tablette, peut-être un peu trop vertical. Mais dans l'ensemble, cette statue est plutôt réussie.



Réplique de Lunel

Réplique de Lunel

Lunel

(Hérault) : La ville possède une statue de la liberté en pierre au centre d'un square. Elle a été mise en place lors de la célébration du centenaire de la Révolution Française, en 1889. Issue des mêmes ateliers que la statue originale, Gaget et Gautier, elle pesait 500Kg pour 2m5 de haut. Malheureusement en 1943 les allemands la firent fondre, tout autant pour récupérer le bronze que pour supprimer ce symbole de la liberté. En 1989 on la remplaça par une autre statue, à l'occasion... du bicentenaire de la Révolution Française ! L'inauguration eut lieu le 25 février.



Réplique de Montagnat

Réplique de Montagnat

Montagnat

(Ain) : Il s'agit d'une statue de 4 à 5 mètres de haut qui sert d'emblème à la salle de réception "La liberté", d'où l'utilisation de la statue comme emblème.

Nous sommes donc dans le domaine privé, et on peut estimer qu'il existe un grand nombre de statues de la Liberté privée en France. Celle-là est l'une des seules à figurer dans cette liste.



Réplique de Narbonne

Réplique de Narbonne

Narbonne

(Aude) : Il s'agit d'une statue en fonte, peinte en bleu. Elle se trouve à l'entrée d'un dépôt de matériaux route de Gruissan. Initialement elle était à l'entrée de l'hôtel Liberté, actuellement "Hôtel du Port", à Gruissan, quai de la Tramontane. L’hôtel a été vendu et la statue a été récupérée avant d'être installée là.



Réplique de Nice

Réplique de Nice

Nice

(Alpes-Maritime) : Probablement l'une des plus récente, elle a été mise en place quai des Etats-Unis en 2014. La statue, petite, est un peu trop cambrée par rapport à l'original et ses rayons sont un peu trop fins.



Réplique d'Ourville-en-Caux

Réplique d'Ourville-en-Caux

Ourville-en-Caux

(Seine-Maritime) : Cette statue a quelques erreurs qui ne la dénaturent pas. Elle tient sa tablette verticalement, elle a une couronne de rayons longs et rapprochés, et surtout elle tient un flambeau en forme de vasque ajourée. Et bien sûr, elle est bleue. Elle se trouve sur un rond-point de la ville, qui est, elle-même, à une soixante de kilomètres du Havre, entre Fauville et Cany Barville.



Réplique de l'île aux cygnes

Réplique de l'île aux cygnes

Paris

(Seine) : Cette statue est tout simplement une réplique en bronze de celle qui a servi de modèle à la réalisation de la statue New-Yorkaise. Elle mesure 11,5m pour un poids de 14 tonnes et a été installée et inaugurée en 1885 sur la place des Etats-Unis. Elle a été offerte à la commune de Paris par la communauté des Américains, en gage de reconnaissance pour la livraison de la statue à New-York... qui n'avait pas encore été inaugurée officiellement. Toutefois l'emplacement posait problème car la place des Etats-Unis était trop étroite pour un tel monument. Elle fut donc déplacée sur l'île aux Cygnes, à proximité du pont de Grenelle, où d'importants travaux de gros-œuvres ont été nécessaires. Son orientation a également posée problème : Elle faisait face à la ville, tournant le dos à celle de New-York. Son orientation fut donc changée en 1937.

Pour l'anecdote, il faut savoir que le jour de l'inauguration, la souscription n'était pas terminée, et les travaux pas encore fait. Donc la statue, ce jour-là, était encore l'ancienne, le véritable modèle de Bartholdi !


En savoir plus sur cette statue



Réplique du musée d'Orsay

Réplique du musée d'Orsay

Paris

(Seine) : Située de nos jours au musée d'Orsay, cette statue est l'une des premières qui ont été fondues dans le même moule que celui ayant servi au modèle original. Elle en a la même taille, elle fait un peu moins de trois mètres de haut, et elle a été commandée par Bartholdi lui-même en 1889, puis exposée en 1900 lors de L'Exposition universelle de Paris. Propriété de l'artiste, elle a été donné en 1906 par sa veuve au musée du Luxembourg, qui l'a installé fort longtemps dans ses jardins. Depuis peu, étant abîmée, elle a été transporté dans le musée du quai d'Orsay et elle a été remplacé par une autre statue identique, plus récente, dans les jardins.



Réplique du jardin du Luxembourg

Réplique du jardin du Luxembourg

Paris

(Seine) : Dans le jardin du Luxembourg le visiteur peut croiser cette très jolie statue de Miss Liberty, qui est d'une grande fidélité à l'originale. Normal, il s'agit d'une copie de remplacement de la statue cédée au musée du Luxembourg par la veuve d'Auguste Bartholdi, en 1906. Celle-ci, risquant d'être endommagée, a déménagé récemment au musée d'Orsay pour y être à l'abri des intempéries. Cette réplique est de très grande qualité.



Réplique des Arts et Métiers

Réplique des Arts et Métiers

Paris

(Seine) : Cette statue de la Liberté est la seule à ne pas être une réplique de la statue de la Liberté : C'EST LA STATUE DE LA LIBERTE ELLE MEME. En effet, Auguste Bartholdi, le sculpteur, a tout d'abord réalisé cette statue-ci, que l'on nomme la statue originale, et l'a présenté tout au long de son projet. Quand il a pu commencer les travaux, il s'en est servi pour faire un modèle agrandi quatre fois plus grand, et c'est ce modèle qui a été agrandi encore quatre fois pour arriver à la statue New-Yorkaise. Tout par donc de cette statue-ci, très bien exposée dans le musée des Arts-et-Métiers de Paris, que l'on peut estimer être le modèle original.



Réplique des Arts et Métiers

Réplique des Arts et Métiers

Paris

(Seine) : Il y a aussi une réplique à l'entrée du musée des Art et Métiers, pour marquer l'entrée. Il s'agit d'une réplique exacte de la statue se trouvant à l'intérieur du musée des arts et métiers, qui est tout simplement la statue originale de la Liberté, celle ayant servi de modèle au tout premier agrandissement.



Réplique de l'American Dream

Réplique de l'American Dream

Paris

(Seine) : Il existe une autre statue de la Liberté à Paris, à usage commercial : Elle est sur la devanture de l'Américan Dream, un restaurant américain de la capitale.



Réplique de Paris

Réplique de Paris

Paris

(Seine) : Probablement la plus originale des réplique de la statue de la Liberté à Paris, celle du Centaure est aussi la plus petite. En effet, c'est le sculpteur César qui l'a faite, elle représente un centaure dont le visage est celui de l'artiste. Mis à part son style si reconnaissable, la statue a pour caractéristique d'abriter sur son torse une minuscule réplique de la statue de la Liberté. Il s'agit d'une curiosité, mais pas unique au Monde : Une sculpture-fontaine utilise le même procédé en Suède, à Stocklholm. Cette statue est visible à Paris place Michel Debré.



Réplique de Paris

Réplique de Paris

Paris

(Seine) : Encore une réplique de la statue de la Liberté à Paris, mais pas là où l'on s'y attend : Celle-ci se trouve sur la péniche "Nina", amarée le long des berges de la Seine, à proximité de la tour Eiffel. Cette statue doit mesurer approximativement 3 mètres de haut, elle est sur la partie avant, un peu comme une figure de prou.



Réplique de Perpignan

Réplique de Perpignan

Perpignan

(Pyrénées-Orientales) : Cette statue d'un bleu pas très heureux se trouve à l'entrée d'un revendeur de véhicules d'occasion, face à la très connue entreprise Cémoi, à Perpignan. Fabriquée en matériaux polymères, elle semble assez fragile. Elle n'est pas spécialement réussie, elle tient une torche complètement ratée par rapport à la délicatesse de l'originale, et les plis de la toge sont vraiment grossiers.



Réplique de Plaintel

Réplique de Plaintel

Plaintel

(Côtes d'Armor) : Une bien étrange statue qui a été réalisée à la tronçonneuse ! Elle est bien sûr en bois. L'artiste est Gerard Ferruel, qui l'a sculpté en 1996 à l'occasion du 10e anniversaire de la fête des bucherons.



Réplique de Ploeren

Réplique de Ploeren

Ploeren

(Morbihan) : La statue de la Liberté se situe au bord de la voie express Nantes-Brest, au cœur du parc d'activités de Mané-Coëtdigo. Elle appartient à une entreprise fabricant des chars à voile, qui la acheté à la société Nacra, importateur de dériveurs en France. Elle mesure quand même 7m 20 de haut...



Réplique de Poitiers

Réplique de Poitiers

Poitiers

(Vienne) : La statue se trouve sur la place de la Liberté. Elle est quasiment conforme, mais sa torche est très grande, très longue. Cette statue a été offerte à la ville par la loge maçonnique en 1903, c'est à dire un an avant la mort de Bartholdi. La place avait pris le nom de "place de la Liberté" après 1822 suite à la mort du général Berton, guillotiné, qui eut pour dernières paroles "Vive la Liberté".



Réplique de Rozay-en-Brie

Réplique de Rozay-en-Brie

Rosay-en-Brie

(Seine-et-Marne) : Cette statue est celle qui s'éloigne le plus de l'originale. Coiffée d'un bonnet phrygien en lieu et place de la couronne de rayons, elle tient sa tablette au sol, et elle est armée. Elle figure dans cette liste car elle est communément admise comme une réplique de la statue de la Liberté de New-York, mais trop de différences la rendent peu compatible avec ce statut.



Réplique de Roybon

Réplique de Roybon

Roybon

(Isère) : Il s'agit d'une réplique historique de la statue, sise sur la place principale. Elle a été offerte par Bartholdi en l'honneur de Henri St Romme, personnage éminent de la seconde république, originaire de l'Isère, à son fils Mathias St Romme, qui l'a fait installer à Roybon. Cette statue mesure 3m de haut et c'est une réplique exacte de celle de New-York.



Réplique de St-Affrique

Réplique de St-Affrique

Saint-Affrique

(Aveyron) : Sise place de la Liberté, la statue a été installé en ce lieu en 1889, à l'occasion du centenaire de la révolution Française. La fontaine monumentale qui y siégeait fut déplacée au jardin public. En 1942, pendant la seconde guerre mondiale, la statue fut fondue par les Allemands pour récupérer le bronze tout autant que pour supprimer ce symbole de la liberté. Son remplacement fut voté à la fin de la guerre, mais aucune entreprise ne put fournir une réplique convenable, alors en 1946 le socle de la statue fut enlevé. Il fallut attendre 2006 pour que la municipalité fasse revenir Miss Liberty sous les instruments de l’artiste Forgeron André Debru, qui réalisa une œuvre en fer forgé très moderne.



Réplique de St-Cyr-sur-Mer

Réplique de St-Cyr-sur-Mer

Saint-Cyr-sur-Mer

(Var) : Sur la place Portalis, il y a une statue dorée qui tient un luminaire au lieu du traditionnel flambeau. Inaugurée en 1913, à l'occasion de l'installation du premier réseau d’eau potable dans la ville, elle est offerte par Anatole Ducros, un riche propriétaire de St Cyr. Elle est en fonte et recouverte d’une fine couche dorée, et elle mesure 2m50 de haut.



Réplique de St-Etienne

Réplique de St-Etienne

Saint-Etienne

(Loire) : Cette statue a été mise en place en 1915 mais, fait peu ordinaire, elle n'a jamais été officiellement inaugurée. Initialement place Badouillère, elle est aujourd'hui place Jules Ferry.



Réplique de St-Etienne

Réplique de St-Etienne

Saint-Germain-la-Forêt

(Loir-et-Cher) : A Saint-Germain-la-Forêt, près de Blois, le visiteur peut tomber sur une belle reproduction de la statue de la Liberté. Elle est de couleur bleue, mesure approximativement 2m50 et elle est sur un piédestal assez simple mais haut. Elle sert d'enseigne publicitaire à un hôtel. C'est une assez étrange vision que celle de cette statue, ici. Il faut noter que ce n'est pas copie conforme, elle a un sourire trop franc et les détails de sa toge ne sont pas reproduits correctement.



Réplique de Soulac-sur-mer

Réplique de Soulac-sur-mer

Soulac-sur-Mer

(Gironde) : Cette statue de la Liberté est en bronze. Fondue par les ateliers Thiébault. Elle a été achetée en 1980 par la municipalité de Soulac-sur-Mer qui voulait marquer l'embarquement de Lafayette vers l'Amérique. Avant son installation définitive, la statue était dans les stocks de la maison parisienne Arthus-Bertrand, mais l'on ignore son origine exacte.



Réplique de Vascoeuil

Réplique de Vascoeuil

Vascoeuil

(Eure) : Très jolie statue réalisée par Dali. Sa particularité ? Elle lève les deux bras ! A noter la présence d'une copie de cette statue à l'entrée de Cadaquès, en Espagne, où à longtemps vécu l'artiste.




Voir aussi :

Copies de la statue de la Liberté dans le Monde

Description





Copyright 2013 - 2019 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Orientales. Auteur du site : Voir crédits.