French flag United Kingdom flag




Monuments du Monde


Le patrimoine mondial est d'une richesse exceptionnelle, quelle que soit la civilisation vers laquelle le visiteur se tourne, il trouvera toujours sur son chemin une statue gigantesque, un temple paré de mille splendeurs ou une construction défiant les lois de la nature. Plutôt que de proposer un grand nombre de ces chefs-d'oeuvres, vous avez ci-dessous une liste courte mais dont chaque élément est parfaitement décrit, expliqué, étudié.



Les 7 merveilles du monde antique

Impossible de traiter les merveilles du patrimoine mondial sans évoquer les sept merveilles du monde antique. En voici la liste, avec de longues explications à leurs sujets, des détails sur le contexte de leurs constructions, sur leurs rôles, les évènements durant leurs vies, les personnalités en rapport avec ces monuments, et même des informations sur les fouilles archéologiques dont elles font l'objet !




Vous avez aussi la liste des 7 merveilles du monde moderne. Il s'agit d'une liste établie par un organisme privé, récemment. Elle n'a donc rien à voir avec l'UNESCO. D'ailleurs les procédés utilisés pour choisir quels monuments allaient pouvoir en faire partie ont été décriés. Malgré tout cette liste a été promulguée, et il est impossible de la contester à présent. C'est pas grave dans la mesure où elle n'a aucune valeur patrimoniale puisqu'elle n'a pas été établie par un organisme international public, au-dessus de tout soupçons.

Liste des 7 merveilles du monde moderne Nouveau !


Les plus hautes statues du monde

Vous êtes vous déjà posé la question de savoir quelle hauteur fait la plus haute statue du monde ? 30m ? 40m ? 60m ? Non, vous n'y êtes toujours pas ! C'est bien plus haut, beaucoup plus haut ! Et encore, on ne compte jamais le socle. Vous avez la réponse sur les deux liens ci-dessous, l'un pour les statues de plus de 30m, et l'autre pour les plus hautes statues par pays.

Bonne découverte !


Faisons un petit tour du monde...

La liste commence par une aventure humaine, celle que vécu Auguste Bartholdi lorsqu'il décida d'ériger une statue gigantesque en l'honneur de l'amitié franco-américaine. Il était loin d'imaginer les difficultés qu'il rencontra, à commencer par la réticence des Américains qui ne voyaient pas vraiment l'intérêt d'une telle statue sur leur territoire. Il faut avouer que les raisons de ce cadeau allaient plus loin qu'une simple offrande, il s'agissait avant tout d'une façon de critiquer la politique répressive appliquée en France... C'est l'origine de la Statue de la Liberté.

Toujours à la fin du XIXe siècle l'ingénieur français qui avait construit la structure interne de la statue de la Liberté s'est fait remarquer en réussissant à construire une tour métallique de plus de 1000 pieds de haut, soit 300m. Il s'appelait Gustave Eiffel et sa tour, la fameuse Tour Eiffel, est toujours l'emblème de Paris malgré le fait qu'elle aurait dû être démolie en 1909. C'est l'armée et ses essais de télétransmissions qui la sauvèrent. Depuis elle domine toujours la ville de sa haute taille.

Changement d'époque et de lieu : Nous atterrissons en Inde, dans la ville d'Agra, au XVIIe siècle. Les artisans italiens, et plus particulièrement de Florence, sont conviés à travailler sur le mausolée de l'impératrice moghole Mumtaz Mahal, décédée en mettant au monde son 14e enfant. Arrivés sur place, ils découvrent en chantier gigantesque de 35 ans destiné à élever le plus beau joyau de l'art indo-musulman, une splendeur que l'on appelle de nos jours le Taj Mahal. De nos jours il reste une merveille, malgré les outrages du temps.

En s'éloignant encore plus loin dans le temps nous arrivons dans la Chine du début du XVe siècle. C'est là et à ce moment que l'empereur Yongle décide de déplacer sa capitale à Pékin, l'ancienne, Nankin, étant jugée à la fois trop faiblement défendable et peuplée d'opposants à sa personne. Arrivé sur place il lance la construction d'un nouveau palais impérial, une véritable ville, qui sera construite en seulement 14 ans. Elle nous est parvenue quasiment dans le même état qu'à ses débuts, mais nous la connaissons de nos jours sous le nom de 'Cité interdite.'

Revenons à présent en Europe, et plus précisément à Londres. La capitale britannique s'est forgée autour d'une forteresse qui verrouillait la ville durant près de mille ans : la Tour de Londres. Construite par Guillaume le Conquérant à la fin du XIe siècle, elle fut l'objet de deux modifications importantes aux XIIIe et XVe siècle mais ne fut plus modifiée par la suite. Résultat : une forteresse médiévale qui nous est parvenue dans un état impeccable dans un style très ancien. Ce témoignage d'un passé tumultueux va de paire avec la réputation sulfureuse de la tour, décrite invariablement comme un lieu d'emprisonnement et de torture... ce qu'elle était, partiellement. La tour de Londres, c'est un bel héritage du passé, et une raison à elle seule de visiter la capitale britannique.

Toujours en europe, mais dans un pays latin, l'Italie, nous rencontrons le plus grand amphithéâtre de l'empire romain : le Colisée. Superbe édifice qui a malheureusement été largement dégradé au cours de l'histoire, ce haut lieu de spectacles antiques a connu bien des destructions et tout autant de rénovations, une succession d'évènements qui l'a peu à peu rendu dans l'état où il se trouve de nos jours. Beaucoup pensent que cette arène servait essentiellement aux combats de gladiateurs et aux mises à morts. Si c'est vrai que de tels spectacles étaient prisés, c'était loin d'être les seuls, les romains s'y déplaçant en nombre pour voir d'autres types de spectacles, comme la chasse aux animaux sauvages par exemple, ou des reconstitutions de batailles navales.


Beaucoup d'autres éléments du patrimoine vont venir compléter cette liste, mais l'esprit de ce site Internet est de ne se lancer dans la description d'un élément du patrimoine que lorsque son auteur est sûr d'avoir assez d'informations et de temps pour le traiter en profondeur. Le travail avance donc lentement, mais les informations qui s'y trouvent sont toujours très complètes.

     Bonne lecture à tous !


Statue de la Liberté

La statue de la Liberté (New-York)

La statue de la Liberté est une sculpture monumentale érigée sur Liberty Island, une petite île à l'entrée du port de New-York (NY, Etats-Unis). Son nom officiel est "La liberté éclairant le monde". C'est l'une des sculptures les plus connues au monde, elle a été offerte par la France aux Etats-Unis pour célébrer le centenaire de la déclaration d'indépendance.

Tour Eiffel

La tour Eiffel (Paris)

La tour Eiffel est le monument le plus emblématique de France. Il s'agit d'une construction métallique de plus de 300m de haut réalisée en 1889 pour l'exposition universelle de Paris. Surnommée 'La dame de fer', elle donne à la capitale de la France un atout indéniable.

Le Taj Mahal, à Agra

Le Taj Mahal (Agra)

Symbole emblématique de l'Inde, probablement le monument le plus connu du pays, le Taj Mahal est un mausolée construit au XVIIe siècle par le Shah Jahan pour abriter la sépulture de son épouse, morte en accouchant de son 14e enfant. Il s'agit d'une oeuvre architecturale majeure dans la patrimoine mondial, à la croisée de différents styles.

Christ rédempteur de Rio

Le Christ rédempteur du Corcovado (Rio de Janeiro)

Le Christ rédempteur de Rio se trouve au sommet du Corcovado, l'une des montagnes escarpées de Rio-de-Janeiro, au Brésil. C'est une figure religieuse importante pour toute la chrétienté, mais c'est aussi le symbole du Brésil. Il est l'oeuvre de Paul Landowski, un français qui le fit construire en 1931.

Cité interdite de Pékin

La Cité Interdite (Pékin)

La cité interdite de Pékin est l'ancien palais impérial des dynasties Ming et Qing, des dynasties chinoises. Elle est au centre de Pékin. En pratique, il s'agit d'un complexe de bâtiments ceint derrière de hauts murs formant une ville dans la ville, ville consacrée à l'empereur et sa cour. La qualité des constructions est exceptionnelle, d'autant plus qu'elle est entièrement en bois.

Tour de Londres

La tour de Londres

La tour de Londres est une forteresse médiévale de la capitale britannique, place forte réputée imprenable qui a pris dans l'histoire du pays une place toute particulière. En effet, celui qui possédait la tour de Londres possédait Londres, et à travers la plus grande ville du pays, le pays tout entier. Pas étonnant que la royauté anglaise ait connu ici ses plus sombres pages.

Colisée

Le Colisée

Le Colisée est le plus grand amphithéâtre jamais construit par le génie de la Rome durant les temps antiques. Fortement dégradé de nos jours, ils pouvait accueillir entre 40 000 et 70 000 spectateurs, soit la population d'une petite ville ! Sa conception refléte la société romaine de son époque, très hiérarchisée. Ainsi les meilleures places, au bord, étaient réservés aux sénateurs et à l'empereur alors que la galerie du haut servait au peuple.



Copyright 2013 - 2017 - Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur. Ce site Internet est un site privé, non officiel, issu du travail de compilation des oeuvres de différents auteurs. Sauf mention contraire, les photos sont libres de droit. Pour distinguer les illustrations libres de droit des autres, consultez la page : Sources documentaires. Autres sites Internet du même auteur dans d'autres domaines : Marguerite Duras, Les Pyrénées Catalanes. Auteur du site : Voir crédits.